www.faune-auvergne.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.faune-auvergne.org/index.php?m_id=1126&c=partner
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes à l'actu
       - 
Héron cendré 2020
       - 
Moineau friquet 2020
       - 
Courlis cendré 2020
       - 
Huppe fasciée 2020
       - 
Pie-grièche grise 2020
       - 
Sonneur à ventre jaune 2020
       - 
Alyte accoucheur 2020
       - 
Orthétrum brun 2020
       - 
Agrion mignon 2020
       - 
Xylocopa (Xylocopa) violacea 2020
       - 
Bombylius major 2020
       - 
Tigre du Platane 19-20
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas et cartes de présence
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Utilisation du site
 - 
Guide d'utilisation de Faune Auvergne
 - 
L'application NaturaList
 - 
Saisie des données et création de lieux-dits
 - 
Espèces à publication limitée
 - 
Contrat Moral & déontologie
 - 
Photographie naturaliste : les bons conseils
Enquêtes et suivis
 - 
Atlas de la biodiversité
  Oiseaux
     Etudes quantitatives
       - 
DISTANCE SAMPLING
       - 
Groupe de suivi RNNVA
       - 
EPOC (Estimation des Populations d'Oiseaux Communs)
       - 
Le programme STOC
     Oiseaux rares et menacés d'Auvergne
       - 
Synthèse annuelle
       - 
Liste rouge (oiseaux nicheurs)
     Rapaces
       - 
le Grand-Duc d'Europe
       - 
l'Observatoire national rapaces
       - 
Recherche & suivi des aires de rapaces forestiers
       - 
le Milan royal
       - 
le Busard cendré
       - 
l'Aigle botté
       - 
le Faucon pèlerin
       - 
l'Effraie des clochers
     Oiseaux d'eau
       - 
Oiseaux d'eau hivernants (Wetlands International)
       - 
Les hérons arboricoles
       - 
Sternes pierregarin & naine
       - 
la Grue cendrée
     Passereaux & corvidés
       - 
Moineau Friquet 2020
       - 
Pie-Grièche Grise
       - 
Pie-grièche à tête rousse
  "Zones blanches" à prospecter
    - 
Puy-de-Dôme
    - 
Haute-Loire
    - 
Cantal
    - 
Allier
  Mammifères
    - 
Atlas des mammifères d'Auvergne
    - 
Enquête Muscardin
  Amphibiens
    - 
Observatoire des Amphibiens d'Auvergne
    - 
Bilans annuels de l’Observatoire des Amphibiens d’Auvergne
    - 
Outils de communication de l’Observatoire des Amphibiens
    - 
Opération « un dragon ! dans mon jardin ? »
 - 
Papillons
  Bromadiolone (Avis de traitement)
    - 
Carte communale
    - 
Avis Cantal
    - 
Avis Haute-Loire
    - 
Avis Puy-de-Dôme
Publications & colloques
 - 
Synthèse annuelle Faune-Auvergne
 - 
La Journée FAUNE-AUVERGNE
 - 
LE GRAND DUC de la LPO Auvergne
 - 
L'AFFUT du GMA
 - 
Le COIN DES BRANCHÉS
 - 
L'ECHO DES BROUSSAILLES de l'ORA
 - 
LE FILET GARNI du GEPA
 - 
Synthèse annuelle Orthoptères
 - 
MARGARITIFERA : Bulletin de liaison de l’atlas des Mollusques de l’Allier
Groupes de travail du réseau
 - 
COORDINATION FAUNE AUVERGNE
 - 
Comité d'Homologation Avifaune Auvergne
Documentation et identification
 - 
Doc Mammifères
 - 
Doc Reptiles (ORA)
 - 
Doc Oiseaux
 - 
Doc Amphibiens
 - 
Doc Insectes
 - 
Doc Mollusques
Les liens

Cartes de présence des espèces : Fiche espèce
Ces cartes présentent les espèces répertoriées par carré
left
Oiseaux
Mammifères
Reptiles
Amphibiens
Odonates
Papillons de jour
Papillons de nuit
Orthoptères
Hyménoptères
Mantes
Cigales
Punaises
Coléoptères
Nevroptères
Diptères
Phasmes
Poissons
Ecrevisses
Gastéropodes
Bivalves
right
 
Espèce plutôt rare Barge rousse (Limosa lapponica)
Carte espèce
Fiche espèce
Quand la voir
Les galeries

Directive oiseaux : -

Protection nationale : Non

Directive habitat : -

UICN : -

Liste rouge nationale : -

ZNIEFF : Non

Distribution habituelle:

            La Barge rousse niche très au nord de l’Europe, dans les marais de la toundra et de la taïga. Une sous-espèce, lapponica, niche dans le nord de la Scandinavie et de la Russie, une autre, taymyrensis, niche en Sibérie. Elles migrent  (fin mai, puis juillet-août), le long des côtes, quoique des traversées de l’Europe par l’intérieur soient possibles. Elle hiverne en Europe et en Afrique occidentales (MULLARNEY et al., 2012). La seconde sous-espèce ne fait qu’une halte en Europe, vers son hivernage africain ou au retour (DECEUNINCK et QUAINTENNE, 2015).

Situation en France :

            La Barge rousse fréquente les grandes vasières des baies et des estuaires durant toute l’année, mais ne se reproduit pas. L’estivage est le fait d’oiseaux non reproducteurs, principalement des immatures. La migration a lieu en avril-juin, puis en aout-septembre. Les hivernantes se répartissent sur les côtes de la façade ouest, quelques oiseaux étant aussi présents le long des côtes méditerranéennes (DUBOIS et al., 2008). Le nombre d’hivernants est évalué entre 10 000 et 15 000 oiseaux, en forte augmentation (DECEUNINCK et QUAINTENNE, 2015). Mais cette augmentation concerne la sous-espèce lapponica hivernante, la sous-espèce taymyrensis étant plutôt en déclin.

Situation en Auvergne :

BOITIER (2000) note cette espèce migratrice peu fréquente en Allier, occasionnelle dans les autres départements. On dispose ensuite de la synthèse de J.M. FRENOUX (2005)qui fait le point jusqu’en 2004.

            Bien que l’espèce ne soit pas notée tous les ans, une centaine de données(98) sont maintenant recensées dans la base Faune-Auvergne depuis 1976, soit 0 à 12 données par an.

            Cette Barge passe en Auvergne au printemps : fin avril-début-mai (50 données), et à l’automne : fin août-début septembre (47 données), le passage étant très groupé au printemps. Le séjour des oiseaux sur un site peut atteindre 10-12 jours.

            Les données proviennent de 25 sites : 9 sites dans l’Allier pour 50 données, 10 sites dans le Puy-de-Dôme, avec 35 données, 5 sites dans le Cantal, avec 5 données, 1 site en Haute-Loire avec 1 donnée. Mais attention Cantal et Haute-Loire sont moins prospectés que l’Allier et le Puy-de-Dôme ! Ces données correspondent à 77 oiseaux « différents », pour 41 mentions (un site, une année, x observateurs), sur 42 années.

Bibliographie :

BOITIER E. (Dir), 2000. Liste commentée des oiseaux d’Auvergne. Le Grand Duc, hors-série n° 1, 132 pages. Page 39.

DECEUNINCK B., QUAINTENNE G., Barge rousse. In ISSA N. et MULLER Y., 2015.  Atlas des oiseaux nicheurs de la France métropolitaine.  Delachaux et Niestlé eds.1407 pages. Page 564.

DUBOIS P.J., Le MARECHAL P., OLIOSO G., YESOU P., 2008. Nouvel inventaire des oiseaux de France. Delachaux et Niestlé eds. 559 pages. Page 225.

FRENOUX J. M., 2005. Etude des populations de limicoles en Auvergne. Le Grand Duc, 67 : 1-101. Pages 70-71.

MULLARNEY K., ZETTERSTRÖM D. & SVENSSON L., 2012. Le grand guide ornitho. Les oiseaux.Delachaux et Niestlé eds. 443 pages. Page 158.

 

Jean Pierre DULPHY  le 13 mai 2020


Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Auvergne – contact : faune-auvergne(arrobase)orange.fr
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020