www.faune-auvergne.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.faune-auvergne.org/index.php?m_id=1126&c=partner
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes à l'actu
       - 
Grue cendrée 2020
       - 
Milan royal 2020
       - 
Rougequeue noir 2020
       - 
Grive mauvis 2020
       - 
Sizerin cabaret 20-21
       - 
Sonneur à ventre jaune 2020
       - 
Salamandre tachetée 20-21
       - 
Sympétrum strié 2020
       - 
Aeschne bleue 2020
       - 
Frelon asiatique 2020
       - 
Xylocopa (Xylocopa) violacea 2020
       - 
Bombylius major 2020
       - 
Tigre du Platane 19-20
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas et cartes de présence
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Utilisation du site
 - 
Guide d'utilisation de Faune Auvergne
 - 
L'application NaturaList
 - 
Saisie des données et création de lieux-dits
 - 
Espèces à publication limitée
 - 
Contrat Moral & déontologie
 - 
Photographie naturaliste : les bons conseils
Enquêtes et suivis
 - 
Atlas de la biodiversité
  Oiseaux
     Etudes quantitatives
       - 
DISTANCE SAMPLING
       - 
Groupe de suivi RNNVA
       - 
EPOC (Estimation des Populations d'Oiseaux Communs)
       - 
Le programme STOC
     Oiseaux rares et menacés d'Auvergne
       - 
Synthèse annuelle
       - 
Liste rouge (oiseaux nicheurs)
     Rapaces
       - 
le Grand-Duc d'Europe
       - 
l'Observatoire national rapaces
       - 
Recherche & suivi des aires de rapaces forestiers
       - 
le Milan royal
       - 
le Busard cendré
       - 
l'Aigle botté
       - 
le Faucon pèlerin
       - 
l'Effraie des clochers
     Oiseaux d'eau
       - 
Oiseaux d'eau hivernants (Wetlands International)
       - 
Les hérons arboricoles
       - 
Sternes pierregarin & naine
       - 
la Grue cendrée
     Passereaux & corvidés
       - 
Moineau Friquet 2020
       - 
Pie-Grièche Grise
       - 
Pie-grièche à tête rousse
  "Zones blanches" à prospecter
    - 
Puy-de-Dôme
    - 
Haute-Loire
    - 
Cantal
    - 
Allier
  Mammifères
    - 
Atlas des mammifères d'Auvergne
    - 
Enquête Muscardin
  Amphibiens
    - 
Observatoire des Amphibiens d'Auvergne
    - 
Bilans annuels de l’Observatoire des Amphibiens d’Auvergne
    - 
Outils de communication de l’Observatoire des Amphibiens
    - 
Opération « un dragon ! dans mon jardin ? »
 - 
Papillons
  Bromadiolone (Avis de traitement)
    - 
Carte communale
    - 
Avis Cantal
    - 
Avis Haute-Loire
    - 
Avis Puy-de-Dôme
Publications & colloques
 - 
Synthèse annuelle Faune-Auvergne
 - 
La Journée FAUNE-AUVERGNE
 - 
LE GRAND DUC de la LPO Auvergne
 - 
L'AFFUT du GMA
 - 
Le COIN DES BRANCHÉS
 - 
L'ECHO DES BROUSSAILLES de l'ORA
 - 
LE FILET GARNI du GEPA
 - 
Synthèse annuelle Orthoptères
 - 
MARGARITIFERA : Bulletin de liaison de l’atlas des Mollusques de l’Allier
Groupes de travail du réseau
 - 
COORDINATION FAUNE AUVERGNE
 - 
Comité d'Homologation Avifaune Auvergne
Documentation et identification
 - 
Doc Mammifères
 - 
Doc Reptiles (ORA)
 - 
Doc Oiseaux
 - 
Doc Amphibiens
 - 
Doc Insectes
 - 
Doc Mollusques
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 725
 
jeudi 19 novembre 2020
Oiseaux
Équiper les milans royaux de balises GPS pour connaître et limiter les causes de mortalité

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/Milan/LPOAuRA.png

 

Équiper les milans royaux de balises GPS pour connaître et limiter les causes de mortalité

 

La vie des oiseaux n’est pas un long fleuve tranquille. Recherche d’une nourriture de moins en moins abondante (insectes, micro-mammifères…), perte d’habitats due à l’urbanisation, migration parfois difficile selon les conditions météorologiques… Et à cela s’ajoute, malheureusement, une mortalité dont l’origine est anthropique : empoisonnements, tirs, collisions avec des vitres, des pâles d’éoliennes ou des câbles électriques, électrocutions….

Afin d’identifier et de quantifier les principales causes de mortalité de plusieurs espèces de rapaces en Europe, un ambitieux projet européen « LIFE Eurokite » a vu le jour en 2020 et recourt à la télémétrie. Ce projet permettrait in fine de lutter directement contre les causes de mortalité liées à l’activité humaine, en proposant des actions concrètes pour les éviter.

En pratique, 615 milans royaux et 80 autres rapaces (pygargues à queue blanche, aigles impériaux et faucons sacres) seraient équipés de balises GPS dans 12 pays européens, entre 2020 et 2024. En Auvergne-Rhône-Alpes, ce sont ainsi 25 milans royaux qui seront équipés en 2021 (dans le Cantal, en Haute-Loire et dans la Loire).

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/Milan/Milanvivant.JPG
Milan royal - Romain Riols
 

Grâce à un système d’alerte en temps réel, toute suspicion de mortalité d’oiseau équipé sera immédiatement signalée, de sorte que le partenaire local d’un des 26 pays partenaires puisse rapidement collecter le cadavre et déterminer la cause de mortalité, à travers la réalisation d’une autopsie, d’une radiographie et d’analyses toxicologiques.

Ainsi, cette méthode permettra d’obtenir une vision précise des différentes causes de mortalité des milans royaux et des autres rapaces concernés le long de leurs voies de migration.

En octobre, déjà deux milans royaux équipés ont été retrouvés morts dans notre région (un potentiel cas d’électrocution dans le Cantal et un éventuel empoisonnement dans le Puy-de-Dôme), et au moins cinq autres cadavres de milans royaux non équipés ont été retrouvés (un oiseau plombé dans l’Isère, trois oiseaux empoisonnés dans le Puy-de-Dôme, un autre mort de cause non identifiée). L’Office Français de la Biodiversité (OFB) mène des enquêtes et la LPO Auvergne-Rhône-Alpes portera plainte auprès des tribunaux à chaque fois.

 
https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/Milan/Milanmort.jpg
Milan royal retrouvé mort dans le Puy-de-Dôme - Christian Fargeix
 

En cas de découverte d’un cadavre de milan royal ou d’un autre rapace (même non balisé), contactez la LPO (sabine.boursange@lpo.fr ou 07 77 82 88 26) et le service départemental de l’OFB afin que, dans la mesure du possible, des analyses soient réalisées et qu’une enquête soit diligentée au plus vite.

 

Un grand merci à tous les bénévoles impliqués pour le suivi et la protection de cet oiseau.

 

Plus d'informations sur le projet LIFE EUROKITE : www.life-eurokite.eu/fr

 

posté par Clément Rollant
 
mercredi 11 novembre 2020
Oiseaux
Suivi de l'Effraie en 2020

Les données du BILAN 2020 du suivi Effraie sont en ligne, sur la  page spéciale "Effraie" .

En cette année un peu particulière, certains sites n'ont pas été contrôlés.

Photo:R.Andrieu

posté par François Guelin
 
lundi 9 novembre 2020
Oiseaux
Bilan de la surveillance 2020 : Faucon pèlerin du Puy-de-Dôme

Retrouvez ici le bilan 2020 de la surveillance 2020 du Faucon pèlerin du Puy-de-Dôme rédigé par Olivier Gimel.

Merci à toutes les personnes impliquées dans la démarche de surveillance et de protection.

 

 

Photo : Romain Riols

posté par Sabine Boursange
 
lundi 9 novembre 2020
Oiseaux
Histoires de Grands-ducs

Un message de notre ami Patrick Balluet de la Loire :

"Certains d’entre vous les attendaient avec impatience, elles sont enfin parues :  Les “Histoires de Grands-ducs” :

Ce sont nos aventures à la poursuites des Grands-ducs de notre région qui sont racontées ici. 92 pages de folles histoires, certaines très récentes et certaines beaucoup plus anciennes ! Parfois sérieux, toujours drôle... Certains d'entre vous s'y retrouveront peut-être...

N’oubliez-pas vos cadeaux de Noël, pour en faire profiter vos amis ! Le lien pour accéder à plus d’infos et au Bon de Commande ci-dessous :

https://loire.lpo.fr/2020/10/22/histoires-de-grands-ducs/

(Vendu au profit exclusif des rapaces de la région Auvergne-Rhône-Alpes)

Vous pouvez diffuser largement ce lien autour de vous,

Bonnes obs., Bubologiquement vôtre !       Patrick Balluet

http://files.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/BUBO/GD.jpg

posté par François Guelin
 
vendredi 6 novembre 2020
Oiseaux
Retrouvez le bilan du suivi du Grand-duc d'Europe en 2020 pour le Puy-de-Dôme

Retrouvez le bilan du suivi du Grand-duc d'Europe en 2020, rédigé par Cyrille Jallageas,  dans le Puy-de-Dôme en visitant la page spéciale consacrée à cette espèce : bonne lecture !

 

Photo : Cyrille Jallageas

posté par Sabine Boursange
 
mercredi 4 novembre 2020
Oiseaux
LE COIN DES BRANCHES : synthèse du mois d'octobre 2020 (n°215)

Vous trouverez en téléchargement ici la synthèse mensuelle des observations ornithologiques en Auvergne pour le mois d'octobre 2020. Merci à Jean-Pierre Dulphy et Sylvie Lovaty.

posté par Romain Riols
 
mardi 3 novembre 2020
Oiseaux
Que faire en décembre après le confinement ? Et si je participais au programme SHOC !

Il est très facile de participer au programme SHOC (Suivi Hivernal des Oiseaux Communs) : une balade tranquille, à pied, de 3 km (subdivisée en 10 "transects" de 300 m environ), une fois en décembre et une fois en janvier ! L'occasion d'aller observer les oiseaux en hiver, près de chez soi.

Le parcours doit être placé dans un carré de 2x2 km (tiré au sort par le Muséum National d'Histoire Naturelle dans un rayon de moins de 10 km autour de sa commune) en essayant de parcourir les différents biotopes dominants du carré.

On note chaque oiseau ou chaque groupe d'oiseaux repérés à l'oeil ou à l'ouie au cours du parcours avec de grossières classes de distances (<25m, <100m, <200m, >200m, en transit).

Merci de solliciter Romain Riols, coordinateur STOC et SHOC en Auvergne, pour l'octroi d'un ou plusieurs carré(s) aux environs de votre commune de résidence, ou ailleurs ! De l'aide vous sera apportée pour toute question relative au protocole, à la meilleure manière de saisir ses observations sur son carnet, aux mesures et cartographies des 10 transects, puis à la saisie de son parcours et de ses observations sur Faune-Auvergne.

posté par Romain Riols
 
mercredi 28 octobre 2020
500 000 listes complètes dans Faune-France !

La banque de données Faune-France comprend désormais plus de 500 000 listes complètes. Un grand bravo à tous les observateurs privilégiant ce mode de saisie !

Une liste complète, c’est quoi ?

C’est une série d’observations qui sont consignées, non pas les unes indépendamment des autres, mais regroupées dans un même formulaire.

Elles sont complètes parce que l'observateur n'a omis aucune des espèces qu'il a observées. En ce sens, complète ne veut pas dire exhaustive. Personne ne peut prétendre avoir observé tout ce qu’il y a sur un site…

Contrairement aux données saisies de façon isolées, les listes complètes ne sont pas une sélection d’espèces, mais bien l’intégralité des espèces détectées sur un pas de temps connu, qu’elles soient communes et répandues ou très rare.  On y note donc, avec la même attention, le Moineau domestique et le Pouillot à grands sourcils…

Pourquoi ces listes sont-elles intéressantes ?

Les listes complètes donnent à la fois des informations sur les espèces présentes et, par défaut, sur celles qui n’ont pas été détectées et sont probablement absentes.

Les listes complètes fournissent des informations sur la pression d’observation (temps de prospection) et sur la détectabilité des espèces (période annuelle de présence, variation de la détectabilité quotidienne). Cette connaissance est indispensable pour faire tourner des modèles statistiques de présence prédictive ou de lissage des pressions d’observation.

Ces listes permettent aussi de faire des analyses phénologiques fines et de les comparer dans le temps. Concrètement, elles permettent de dessiner les courbes de présence de chaque espèce.

Quand et où ?

Une liste complète se réfère à une période de prospection et un secteur géographique bien définis. On fait une liste dans son jardin, dans une parcelle de bois, sur un point d’observation à partir du moment où on reste en place 5 minutes ou plus. Au-delà d’une heure, il est préférable de faire plusieurs listes successives.

Les listes peuvent être faîtes partout et n’importe quand : durant la pause en randonnée, en attendant les enfants à la porte de l’école, dans un observatoire, à l’affut dans votre jardin… De jour, de nuit, tout est intéressant. Les listes vides, quand elles traduisent une réelle absence d’oiseaux (et non l’impossibilité de les observer comme par temps de brouillard), sont elles aussi, riches d’information.

EPOC ?

Une liste complète avec positionnement des contacts de tous les individus de chaque espèce pendant cinq minutes est qualifiée d’EPOC (Évaluation des populations d’oiseaux communs). Ce type de relevé, un peu plus standardisé, permet d’obtenir des informations sur les densités de peuplement et sur leur variation. Faire un EPOC implique de savoir identifier les espèces à vue et à l’oreille. Entrainez-vous !

Oiseaux ?

Avec NaturaList, on peut faire des listes pour tous les groupes, sous forme de placettes de suivi ou de transects. Papillons, libellules, reptiles, amphibiens. N'hésitez pas à transmettre vos observations par listes. Les analyses de phénologie n'en seront que plus passionnantes.

Bravo à tous les observateurs qui transmettent des listes et félicitations à tous ceux qui vont s'y mettre, même de façon ponctuelle.

Pour en savoir plus

Saisir une liste complète sur Faune-France

Saisir une liste complète sur NaturaList

Faire un EPOC

posté par Romain Riols
 
lundi 26 octobre 2020
Oiseaux
Le Pic cendré : un oiseau disparu en dehors de l'Allier ?

Depuis le début des années 2000, le Pic cendré a connu un fort déclin dans notre région. A l'exception de ses bastions dans les grandes forêts du centre et du nord de l'Allier, sa présence reste à confirmer dans le Puy-de-Dôme, notamment à l'ouest du département, et il a déjà disparu du Cantal et de Haute-Loire où il a toujours été très rare.

Nous invitons donc les observateurs à rechercher le Pic cendré dans tout milieu favorable (forêt, bocage, gorge boisée avec de vieux arbres feuillus) afin de clarifier le statut de l'espèce dans le Puy-de-Dôme. Les risques de confusion avec le Pic vert n'étant pas nuls, le comité de validation a également dû rehausser les exigences pour la validation des données. En dehors de l'Allier, une documentation (bonnes photographies et/ou bons enregistrements) sera désormais systématiquement exigée.

Nous vous remercions pour votre vigilance et votre compréhension.

 

Photo : Michel Rigoulet



 

posté par Romain Riols
 
mercredi 21 octobre 2020
Amphibiens
Du nouveau pour l’opération "Un Dragon ! Dans mon jardin ?"

L’opération "Un Dragon ! Dans mon jardin ?" animée en Auvergne par les CPIE dans le cadre de l’Observatoire des Amphibiens d’Auvergne évolue et se décline désormais en 2 protocoles :

« En quête de dragons » : Ce volet existe depuis plusieurs années et consiste à transmettre ses observations d’Amphibiens ou Reptiles sur Faune Auvergne (ou sur le site undragon.org pour les néophytes). Il est possible de transmettre des photos pour avoir une confirmation de l’espèce par des herpétologues.

« La Nuit des dragons » : C’est un nouveau protocole qui permet d’estimer les tendances temporelles des populations de Salamandres. Pour participer il faut choisir une nuit humide avec une température supérieure à 7°C, entre septembre et novembre et repérer un milieu favorable aux Salamandres : en forêt ou secteur bocager à proximité de petits ruisseaux, mares ou zones humides. Il s’agit ensuite de parcourir un transect (de 10m à 1km) pendant 30 minutes maximum, une heure après le coucher du soleil et d’y compter les Salamandres observées.

Pour participer : Téléchargez le protocole, le bulletin de participation et la fiche « terrain »  (à retrouver sur undragon.org)

Ce protocole étant coordonné par la SHF à l’échelle nationale, les participants sont invités à renvoyer le bulletin de participation et la fiche de terrain à undragon@lashf.org et n’oubliez pas de saisir vos données sur Faune-Auvergne !

 

Merci pour vos contributions et bonnes observations.

Evéa Mautret, Chargée d'études / Animatrice

CPIE de Haute Auvergne

posté par Romain Riols
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 725

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Auvergne – contact : faune-auvergne(arrobase)orange.fr
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020