www.faune-auvergne.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.faune-auvergne.org/index.php?m_id=1126&c=partner
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes à l'actu
       - 
Pinson des arbres 19-21
       - 
Pie-grièche grise 2021
       - 
Courlis cendré 2021
       - 
Chevalier guignette 2021
       - 
Goéland leucophée 2021
       - 
Sonneur à ventre jaune 2020
       - 
Salamandre tachetée 20-21
       - 
Sympétrum strié 2020
       - 
Aeschne bleue 2020
       - 
Frelon asiatique 2020
       - 
Xylocopa (Xylocopa) violacea 2021
       - 
Bombylius major 2021
       - 
Tigre du Platane 2021
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas et cartes de présence
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
 
Atlas Oiseaux de France : 2021-2024
Utilisation du site
 - 
Guide d'utilisation de Faune Auvergne
 - 
L'application NaturaList
 - 
Espèces à publication limitée
 - 
Contrat Moral & déontologie
 - 
Photographie naturaliste : les bons conseils
Enquêtes et suivis
 - 
Atlas de la biodiversité
  Oiseaux
     Etudes quantitatives
       - 
EPOC (Estimation des Populations d'Oiseaux Communs)
       - 
Le programme STOC
       - 
DISTANCE SAMPLING
     Oiseaux rares et menacés d'Auvergne
       - 
Synthèse annuelle
       - 
Liste rouge (oiseaux nicheurs)
     Rapaces
       - 
le Grand-Duc d'Europe
       - 
Recherche & suivi des aires de rapaces forestiers et Cigogne noire (03)
       - 
l'Observatoire national rapaces
       - 
le Milan royal
       - 
le Busard cendré
       - 
l'Aigle botté
       - 
le Faucon pèlerin
       - 
l'Effraie des clochers
     Oiseaux d'eau
       - 
Oiseaux d'eau hivernants (Wetlands International)
       - 
Sternes pierregarin & naine
     Passereaux & corvidés
       - 
Oiseaux nicheurs du Sancy - 2021 & 2022
       - 
Pie-Grièche Grise
       - 
Pie-grièche à tête rousse
  "Zones blanches" à prospecter
    - 
Puy-de-Dôme
    - 
Haute-Loire
    - 
Cantal
    - 
Allier
  Mammifères
    - 
Enquête Muscardin
  Amphibiens
    - 
Bilans annuels de l’Observatoire des Amphibiens d’Auvergne
    - 
Observatoire des Amphibiens d'Auvergne
    - 
Outils de communication de l’Observatoire des Amphibiens
    - 
Opération « un dragon ! dans mon jardin ? »
 - 
Papillons
  Bromadiolone (Avis de traitement)
    - 
Carte communale
    - 
Avis Cantal
    - 
Avis Haute-Loire
    - 
Avis Puy-de-Dôme
Publications & colloques
 - 
Synthèse annuelle Faune-Auvergne
 - 
La Journée FAUNE-AUVERGNE
 - 
LE GRAND DUC de la LPO Auvergne
 - 
L'AFFUT du GMA
 - 
Le COIN DES BRANCHÉS
 - 
L'ECHO DES BROUSSAILLES de l'ORA
 - 
LE FILET GARNI du GEPA
 - 
Synthèse annuelle Orthoptères
 - 
MARGARITIFERA : Bulletin de liaison de l’atlas des Mollusques de l’Allier
Groupes de travail du réseau
 - 
COORDINATION FAUNE AUVERGNE
 - 
Comité d'Homologation Avifaune Auvergne
Documentation et identification
 - 
Doc Mammifères
 - 
Doc Oiseaux
 - 
Doc Reptiles (ORA)
 - 
Doc Amphibiens
 - 
Doc Insectes
 - 
Doc Mollusques
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 757
 
samedi 10 avril 2021
Oiseaux
Des EPOC pour l'Atlas Oiseaux de France

Pour rappel, cette année, et les trois suivantes, font l'objet d'un atlas national des oiseaux nicheurs, hivernants et migrateurs (projet OdF pour "Oiseaux de France"). Dans ce cadre, nous vous invitons, nous vous incitons, nous vous encourageons à l'alimenter copieusement. Un des moyens, c'est de réaliser des points d'écoute de 5 min dits EPOC (pour "Estimation des populations d'oiseaux communs")

En quoi ça consiste ?

Se placer en un point de votre choix et, pendant 5 minutes :

- noter tous les oiseaux identifiés (vus ou entendus) avec leur localisation précise ou leur distance à l’observateur (cf. explications ci-après selon le mode de saisie)

- noter pour chacun d’eux le sexe (si identifié) et le code atlas approprié

Aucune importance si vous n’avez pas pu, ou ne savez pas identifier certains oiseaux. Mais notez tous ceux que vous avez identifiés (et cochez donc la case « J’ai signalé toutes les espèces observées »).

Qui ?

Tout le monde peut participer. Vous êtes à l’aise avec l’identification de la plupart des oiseaux communs ? Allez-y, essayez. C’est pas toujours facile au début. Mais le meilleur moyen pour y arriver, c’est d’en faire.

Où ?

- partout autour de chez vous (dans un rayon de 10 km puisqu'on y est contraint)

- dans tous les biotopes (ville, village, bocage, forêt, prairies et cultures)

Et dans l'idéal, essayez de ne pas privilégier les milieux peu représentés dans votre rayon d'action.

Quand ?

- dès maintenant (depuis début le 1er mars) et jusqu’au 31 juillet

- entre 30 minutes et 4 heures après le levé du soleil (très important !)

Comment enregistrer ses données ?

Vous avez deux possibilités de saisie de ces précieuses données :

1- soit en notant vos observations dans votre carnet, avec

- la classe de distance pour chaque observation (<25 m, 25-100 m, 100-200 m, >200 m, en transit)

- le sexe (si identifié)

- le code atlas approprié.

Vous pouvez ensuite saisir tout ça dans un module spécifique Faune-Auvergne (ou Faune-France), en rattachant votre point EPOC au lieu-dit le plus proche :

- Clic gauche sur le lieu-dit

- Sélectionnez « Démarrer la saisie pour un projet - EPOC »

- Complétez le formulaire

2- directement sur le terrain via l'application NaturaList pour smartphone, avec le nouveau module EPOC disponible sur la version 0.173 (nouvellement mise à jour)

- Pour ouvrir le module, cliquez sur le « + » dans le rond jaune en bas à droite

- sélectionnez EPOC.

- pensez à bien cocher l'option "enregistrer la trace" :

c’est TRÈS IMPORTANT ; c’est ce qui permettra de connaître la distance de l’oiseau à l’observateur, ce qui permettra l’analyse des données

- enregistrez chaque oiseau en localisation précise (avec l’épingle rouge)

- notez le sexe (si identifié)

- notez le code atlas approprié.

Remarque : cette nouvelle version avec le module EPOC n'est disponible que sous Android

Quelques informations techniques concernant ces 2 méthodes:

Que ce soit avec l’application NaturaList, ou sur un site VisioNature (Faune-Auvergne, Faune-France), le module EPOC propose une liste d'icônes qui facilite la saisie du sexe et/ou du code atlas approprié selon les situations. Dans Faune-Auvergne, ça ressemble à ça :

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/ATLAS202124/ICONESSAISIE.jpg

Dans NaturaList, vous trouverez les mêmes icônes, et d’autres encore (voir fiche protocole EPOC ci-jointe pour le détail ou ici: https://www.faune-france.org/index.php?m_id=1164&a=2021#FN2021)

Des détails qui comptent :

- pour exemple, l’icône « mâle chanteur » (1er icône dans l’image ci-dessus) déclenche automatiquement l’enregistrement d’un code atlas « mâle chanteur », et de « mâle » en détail de la donnée

- les icônes "individu", "mâle" et "femelle" (icônes 2, 3 et 4 dans l’image ci-dessus) correspondent a une observation d’espèce pendant la période de nidification dans un biotope adéquat.

Mais ce code atlas n’est pas enregistré automatiquement (par contre, le sexe approprié est bien enregistré). Si le ce code est nécessaire, pensez à l’ajouter (au cours de la saisie ou plus tard en éditant sa donnée). C’est le cas des espèces pour lesquelles l’application demande automatiquement un code atlas. Vous pouvez aussi vous référer aux informations disponibles sur Faune-France quant à l’utilisation de l’application NaturaList :

https://www.faune-france.org/index.php?m_id=1164&a=2021#FN2021

https://www.faune-france.org/index.php?m_id=1164&a=2025#FN2025

Besoin d’aide ?

LA FICHE OFFICIELLE DU PROTOCOLE EPOC ICI ! (pdf)

Et bien sûr, si vous êtes intéressé(e)s et avez des questions, n’hésitez pas à contacter vos coordinateurs :

03 : Nicolas LAPRAIRIE nicolaslaprairie at orange.fr et Arnaud TROMPAT arnaudtrompat at orange.fr

15 : Nicolas LOLIVE  nicololive at yahoo.fr et Thierry ROQUES thierry15.roques at wanadoo.fr

43 : Marine SCHMITT marine_schmitt at live.fr et Alexis BRUYERE alexis.bruyere at yahoo.fr

63 : Jean-Philippe MEURET hypolais67 at gmail.com et Sylvain SAINNIER sainnier at gmail.com

posté par François Guelin
 
mercredi 7 avril 2021
Oiseaux
Le problème mathématique du Jour : un cercle est-il constitué de quatre carrés ???

Pendant votre confinement, vous pouvez aider la LPO à démarrer son Nouvel Atlas cartographique des Oiseaux de France, basé sur des « mailles » ou carrés de 10x10 km. Pour l’instant, le site web dédié ‘Oiseaux-de-France’ (qui pourra permettre de voir quelles mailles sont mal prospectées), n’est pas prêt. Mais en attendant, il y a un travail très simple à faire : commencer par compléter les carrés Atlas qui sont recoupés par votre cercle de confinement. Si des naturalistes mathématiciens veulent résoudre ce problème : combien de carrés 10x10 km peuvent être recoupés par un cercle de 10 km de rayon ?  La réponse est : au moins quatre ? et au plus ?

Cartographiquement çà donne ceci : un ornitho sur la commune de La Roche-Blanche (63) - au hasard - peut prospecter, au moins en partie, 6 carrés Atlas.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/ATLAS202124/Uncercleestconstitudaumoins4carrs.jpg

 

Comment savoir quoi chercher ?

Vous pouvez utiliser, dans www.faune-auvergne.org, l’option «cartes Atlas» (https://www.faune-auvergne.org/index.php?m_id=505). En ouvrant ces cartes (par défaut pour l’année 2021), vous pouvez :

Voir les listes d’espèces déjà notées (date du 7 avril 2021):

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/ATLAS202124/Capturedcran2021-04-07140208.jpg

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/ATLAS202124/Capturedcran2021-04-07140333_1.jpg

2 : charger un fichier kmz du carré choisi (nécessite Google Earth) avec l’option « télécharger les mailles pour Google Earth).

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/ATLAS202124/Capturedcran2021-04-07140248.jpg

Vous pourrez ainsi orienter vos balades pour compléter les listes d’oiseaux.

Afin de voir si vous êtes loin du compte, la consultation de l’Atlas précédent [Synthèse AONFM 2009-2012] est judicieuse. Et d’ici 4 semaines, nous pourrons tous étendre notre rayon d'observation !

Bonnes observations, François GUELIN, Coordinateur Atlas LPO AURA,  guelin.francois at gmail.com

posté par François Guelin
 
mardi 6 avril 2021
Oiseaux
LE COIN DES BRANCHES : synthèse du mois de mars 2021 (n°220)

Vous trouverez en téléchargement ici la synthèse mensuelle des observations ornithologiques en Auvergne pour le mois de mars 2021. Merci à Jean-Pierre Dulphy et Sylvie Lovaty.

posté par Clément Rollant
 
jeudi 25 mars 2021
Mammifères
Bien noter les observations de Taupe !

Depuis 2017, une nouvelle espèce de Taupe, la Taupe d’Aquitaine, a été identifiée sur la base de critères génétiques, morphologiques et crâniens. Cette espèce a été « découverte » en Auvergne via des cadavres récoltés et analysés sur la base de ces critères morphologiques et crâniens.

Sur Faune-Auvergne, il y a la possibilité de noter les observations de Taupe de 3 manières différentes :

1- Taupe d’Europe ou d’Aquitaine : cette notation doit être utilisée pour les observations d’indices, et en particulier les tumulus.

2- Taupe d’Aquitaine : cette notation ne doit être utilisée que pour les observations de corps où les critères morphologiques ou crâniens ont été notés*.

3- Taupe d’Europe : idem, cette notation n’est à utiliser qu’en cas d’observation des critères morphologiques ou crâniens*.

Idéalement, accompagnez vos données d'identification spécifique avec des photos montrant les critères.

Nous vous demandons donc de bien utiliser la bonne notation pour vos observations de terrain !

Par ailleurs, si vous trouvez un cadavre de Taupe, l’idéal est de le congeler et de le transmettre au Groupe Mammalogique d’Auvergne (GMA) qui, en partenariat avec le Musée Henri Lecoq de Clermont-Ferrand, les récupère afin de participer à la récolte d’échantillons sur ces espèces.

* En main, la Taupe d'Aquitaine peut se différencier de la Taupe d'Europe car :

  • les paupières sont fusionnées ;
  • les yeux sont complètement recouverts d'une membrane, alors que la Taupe d'Europe a les yeux ouverts.

Pour plus de détails : http://mammiferes.org/wp-content/uploads/2020/02/LAff%C3%BBt-N%C2%B020_GMA.pdf

 

Photo C.Lemarchand

posté par Romain Riols
 
lundi 22 mars 2021
Oiseaux
Visionature & NaturaList: Tutoriel d'utilisation des outils de saisie en ligne

Voici un tutoriel simple et synthétique (ici) pour l'utilisation des outils de saisie des données naturalistes en utilisant les outils Visionature et NaturaList. Créé avec genially pour le Groupe Local de Romagnat par Guillaume Calu, celui-ci met cet outil à disposition de tous ceux qui le souhaitent pour un usage plutôt débutant. Ce tutoriel pourra évoluer pour ajouter de nouvelles informations (saisie avec formulaires classiques, EPOC, EPOC-ODF …)

Sylvain Sainnier, coordinateur Atlas 63

posté par François Guelin
 
lundi 22 mars 2021
Oiseaux
La revue 'Le Grand Duc' vous présente deux nouveaux articles pour l'année 2021 !
  1. L’Oedicnème criard (Burhinus oedicnemus) en Auvergne en 2019. Nicolas Laprairie. (PDF) **Nouveau**
    Fin 2018 le Conseil Scientifique de la LPO Auvergne a proposé de faire le point sur l’Œdicnème en Auvergne. Ce document présente donc les éléments issus de l’analyse des données de la base Faune Auvergne concernant 2019. Pour rappel, cette enquête avait pour objectifs de faire un point sur la population d’Oedicnème criard hors zone fluviale et ainsi d’évaluer les tendances d’évolution de cette espèce.
     
  2. Note sur la méthode du distance sampling appliquée au Pipit spioncelle. François Guélin, Thierry Leroy, Alex Clamens et Cyrille Jallageas. (PDF) **Nouveau**
    Une étude sur le Pipit spioncelle (Anthus spinoletta) a été menée dans le Sancy en 2020 par la réalisation de 36 points d’écoute de 10 minutes. Ces points étant situés sur un secteur de 50 hectares également recensé par quadrat, la comparaison entre les deux méthodes peut être réalisée. En faisant abstraction des données très lointaines (>200 m) et en regroupant manuellement les données proches et lointaines dans des classes de distance adaptées, on obtient une estimation de densité de 139 mâles chanteurs par km² (105-183 avec la fourchette 95 %). La densité estimée par cartographie des territoires sur le même site est légèrement supérieure : 171 territoires / km². L’estimation de la densité du Pipit spioncelle par distance sampling est donc envisageable, afin d’être utilisée à grand échelle sur l’ensemble d’un massif, sous réserve de l’utilisation d’un certain nombre de précautions de terrain et de modes d’analyse des données adaptés.
    Photo: Pipit spioncelle (C.Jallageas)

posté par François Guelin
 
lundi 22 mars 2021
C.Biodiv, 2ème année : appel à prospections !

Pour la 2ème année consécutive, la LPO AuRA invite tous les contributeurs à faune-auvergne à alimenter C.Biodiv, l’Atlas de la biodiversité de la métropole clermontoise,  en saisissant un maximum d’observations et en prospectant certains secteurs où les connaissances sont faibles. Vous pouvez retrouver ces « zones blanches » sur la carte ci-dessous ou depuis ici.

Pour rappel, l’objectif de ce projet inédit et participatif est de recenser la faune et la flore présentes sur les 21 communes de la métropole, tout en mobilisant et sensibilisant élus, habitants et acteurs du territoire à la biodiversité. Enrichi grâce à un grand nombre de partenaires et aussi grâce à chaque citoyen, cet inventaire permettra d’améliorer les connaissances de la biodiversité locale et ainsi de favoriser la prise en compte des enjeux associés dans l’aménagement du territoire.

Ainsi, tous les habitants peuvent dès à présent et depuis chez eux participer à cet inventaire géant au travers de quatre enquêtes participatives sur cbiodiv.org.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur cbiodiv.org.

La LPO et les partenaires de C.Biodiv comptent sur vous !

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question en vous adressant à Gaëlle Giraud, chargée de l’animation de C.Biodiv, : gaelle.giraud@lpo.fr

 

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/Prospbenevoles2021.png

 

C.Biodiv est cofinancé par l’Union européenne dans le cadre du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) et par Clermont Auvergne Métropole.

posté par Clément Rollant
 
samedi 20 mars 2021
Oiseaux
Vous aimez la Montagne et les Oiseaux ? Ce projet est pour vous !

Estimation des populations d’oiseaux nicheurs du Sancy : Projet 2021 & 2022

Après deux ans de comptage des oiseaux du Val de Courre dans le Sancy, en particulier du Pipit spioncelle, l’année 2020 s’était terminée en testant la méthode des points d’écoute exploités en Distance Sampling. La faisabilité de cette technique étant acquise, le groupe de travail a décidé de tester la méthode à plus grande échelle sur environ 2300 hectares au-dessus de 1300 m dans le Sancy. Nous prévoyons de réaliser au moins 90 points d’écoute de 10 minutes, en milieu subalpin, en 2021 et 2022 :

PROTOCOLE ICI !

Cette enquête repose déjà sur une petite équipe constituée depuis 2019 mais elle doit s’enrichir en 2021 & 2022 pour atteindre les objectifs fixés: nous avons besoin de quelques observateurs supplémentaires pour réaliser ce projet : n'hésitez donc pas à contacter l'un d'entre nous: nous commençons en mai 2021 !

François Guélin (guelin.francois@gmail.com) - coordinateur

Thierry Leroy (thierry.leroy047@orange.fr)

Alex Clamens (clamens.alex@wanadoo.fr)

Cyrille Jallageas (cyrisle@yahoo.fr)

Ce projet est une collaboration LPO AURA, Réserve Naturelle de Chastreix Sancy, et Parc Naturel Régional des Volcans d'Auvergne

Merci d'avance !

Photo : Pipit spioncelle – C.Jallageas

posté par François Guelin
 
mercredi 17 mars 2021
Pour mieux comprendre la distribution et l'évolution des populations d'oiseaux : les LISTES COMPLETES

La réunion de l’EuroBirdPortal, qui a lieu actuellement, permet de dresser un état des lieux des données avifaunistiques collectées à l’échelle européenne. Deux cartes illustrent la situation en considérant les mailles avec des données selon un gradient qui intègre le nombre de semaines couvertes :

-          par des données isolées. La France est particulièrement bien placée au plan européen. Quelques trous révèlent encore l’hétérogénéité de la couverture de Faune-France ;

-          par des données collectées par listes complètes. Et là, nous avons clairement encore des progrès à faire, notamment quand on compare notre situation avec celle de nos voisins directs (Suisse, Catalogne, Bénélux, Grande-Bretagne).

Données ponctuelles (casual records):

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/ACTUS/1_1.jpg

Listes complètes :

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/ACTUS/2_1.jpg

La saisie par listes complètes sur NaturaList (en enregistrant la trace sous forme d’EPOC, de transect court, de liste en temps réel ou à postériori ) ou sur le Web (listes complètes) doit devenir la norme quand on prospecte un secteur circonscrit plus de 5 minutes. C’est un enjeux capital pour améliorer sensiblement la qualité de nos données et leurs possibilités d’exploitation. La saisie par Listes Complètes est tout simplement une modernisation de nos listes de carnet de notes, quand nous prenons le temps de TOUT noter.

Nous comptons sur vous pour accompagner cette mutation !

Philippe Jourde

Coordination Faune-France

posté par François Guelin
 
vendredi 12 mars 2021
Oiseaux
Enquête BUMI dans le Cantal

L’enquête BUMI dans le Cantal…

Comme nous l’indiquions quelques jours plus tôt, l’enquête Busards-Milans (BUMI pour les intimes) fait son retour au printemps. Elle vise à produire une nouvelle estimation des effectifs et la tendance nationale sur les 20 dernières années des populations pour les 5 espèces nicheuses de busards et milans en France (Busard cendré, Busard Saint-Martin, Busard des roseaux, Milan noir, Milan royal).

 

Dans le Cantal, seulement 3 carrés demandent encore à être prospectés et 2021 est la dernière année pour mener à bien cette étude. Or la réussite de cette enquête est primordiale pour améliorer l’état de nos connaissances de ces populations de rapaces.

Aussi, si vous avez du temps disponible ce printemps et que vous habitez non loin des carrés 2335o, 2335e, 2433o, alors n’hésitez pas à vous inscrire pour avoir plus d’informations et participer auprès de anthony.marque@lpo.fret participer à l’aboutissement de cette enquête en 2021.

posté par Boursange Sabine
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 757

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Auvergne – contact : faune-auvergne(arrobase)orange.fr
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021