www.faune-auvergne.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.faune-auvergne.org/index.php?m_id=1126&c=partner
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes à l'actu
       - 
Sonneur à ventre jaune 2017
       - 
Rainette verte 2017
       - 
Triton palmé 2017
       - 
Caloptéryx éclatant 2017
       - 
Aeschne bleue 2017
       - 
Castor d'Eurasie 2017
       - 
Hermine 2017
       - 
Couleuvre verte et jaune 2017
       - 
Couleuvre d'Esculape 2017
       - 
Sympétrum strié 2017
       - 
Merle à plastron alpestre 2017
       - 
Guêpier d'Europe 2017
       - 
Chevalier guignette 2017
       - 
Petit Gravelot 2017
       - 
Hirondelle de rivage 2017
       - 
Oedicnème criard 2017
       - 
Pie-grièche à tête rousse 2017
       - 
Pie-grièche grise 2017
       - 
Vautour fauve 2017
       - 
Vautour moine 2017
       - 
Frelon asiatique 13-17
       - 
Vipère péliade 16-17
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas et cartes de présence
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Utilisation du site
 - 
Guide d'utilisation de Faune Auvergne
 - 
Contrat Moral & déontologie
 - 
Saisie des données et création de lieux-dits
 - 
Espèces à publication limitée
 - 
Attributions des droits d'accès aux données cachées (Oiseaux)
Enquêtes et suivis
  "Zones blanches" à prospecter
    - 
Allier
    - 
Cantal
    - 
Haute-Loire
    - 
Puy-de-Dôme
  Oiseaux
     Etudes quantitatives
       - 
DISTANCE SAMPLING
       - 
Le programme STOC
       - 
EPOC (Estimation des Populations d'Oiseaux Communs)
     Les oiseaux rares et menacés d'Auvergne
       - 
Synthèse annuelle
       - 
Liste rouge (oiseaux nicheurs)
     Rapaces
       - 
Recherche & suivi des aires de rapaces forestiers
       - 
l'Observatoire national rapaces
       - 
le Busard cendré
       - 
le Milan royal
       - 
l'Aigle botté
       - 
le Faucon pèlerin
       - 
l'Effraie des clochers
       - 
le Grand-Duc d'Europe
       - 
les Chouettes de Tengmalm et chevêchette
     Oiseaux d'eau
       - 
Oiseaux d'eau hivernants (Wetlands International)
       - 
Sternes pierregarin & naine
       - 
la Grue cendrée
     Passereaux & corvidés
       - 
Merle à plastron 2017-2018
       - 
Pie-Grièche Grise
       - 
Pie-grièche à tête rousse
  Mammifères
    - 
Atlas des mammifères d'Auvergne
    - 
Enquête Muscardin
  Amphibiens
    - 
Bilans annuels de l’Observatoire des Amphibiens d’Auvergne
    - 
Observatoire des Amphibiens d'Auvergne
    - 
Outils de communication de l’Observatoire des Amphibiens
    - 
Opération « un dragon ! dans mon jardin ? »
  Bromadiolone (Avis de traitement)
    - 
Carte communale
    - 
Avis Cantal
    - 
Avis Haute-Loire
    - 
Avis Puy-de-Dôme
Publications & colloques
 - 
La Journée FAUNE-AUVERGNE
 - 
Synthèse annuelle Faune-Auvergne
 - 
LE GRAND DUC de la LPO Auvergne
 - 
L'AFFUT du GMA
 - 
L'ECHO DES BROUSSAILLES de l'ORA
 - 
LE FILET GARNI du GEPA
 - 
MARGARITIFERA : Bulletin de liaison de l’atlas des Mollusques de l’Allier
Groupes de travail du réseau
 - 
Conseil Scientifique de la LPO Auvergne
 - 
COORDINATION FAUNE AUVERGNE
 - 
Comité d'Homologation Avifaune Auvergne
Documentation et identification
 - 
Doc Oiseaux
 - 
Doc Reptiles (ORA)
 - 
Doc Amphibiens
 - 
Doc Insectes
 - 
Doc Mollusques
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 495
 
mercredi 6 décembre 2017
Oiseaux
LE COIN DES BRANCHES : synthèse de novembre 2017 (n° 180)

Retrouvez la chronique ornithologique de novembre 2017 en téléchargement ci dessous.

Bonne lecture.

posté par Romain Riols
 
vendredi 1 décembre 2017
Oiseaux
Oiseaux : Faites des listes !

Les scientifiques d'une trentaine de pays ont récemment planché sur la question de savoir quelle est la méthode de collecte de données la plus efficace pour promouvoir la connaissance et la protection des oiseaux et, plus largement, de la biodiversité.

La liste fait l’unanimité

Scientifiques, statisticiens, cartographes et naturalistes sont unanimes. Si toutes les données ont un intérêt, les plus intéressantes sont, de très loin, celles collectées sous forme de listes, et idéalement de listes complètes. On entend par là, un inventaire mené sur un site, durant un pas de temps connu, listant et quantifiant toutes les espèces détectées à vue ou à l’oreille.

Je ne reconnais pas toutes les espèces, est-ce un problème ?

Évidemment, les listes des ornithologues débutants ne seront probablement pas aussi complètes que celles des naturalistes les plus expérimentés. Ce n’est pas grave, il existe des modèles pour corriger ces biais. Au final, une liste de débutant est bien plus exploitable scientifiquement qu’une longue série de données saisies isolément par un spécialiste.

Quelle durée pour mes listes ?

Peu importe. Idéalement toutefois, les listes doivent au moins durer 5 minutes et ne pas excéder deux heures. Plus courtes, elles seront très incomplètes, plus longues, l’observateur perdra beaucoup d’attention et la pression d’observation se diluera. Si vous restez très longtemps sur un site d’observation, il peut être plus intéressant de faire plusieurs séries de liste de 10 minutes, plutôt qu’une longue liste s’étalant sur toute une journée par exemple.

Pourquoi les listes sont-elles si intéressantes ?

Les listes complètes sont extrêmement intéressantes car elles permettent d’évaluer la fréquence de détection des espèces selon la date et le lieu. Cela permet notamment de suivre l’évolution de la date d’arrivée et de départ des espèces migratrices, mais aussi d’évaluer les fluctuations de détectabilité de certaines espèces sédentaires au cours de l’année. Les listes complètes facilitent par ailleurs les calculs de pression d’observation, la modélisation de la répartition spatiale des espèces et l’évaluation de leurs populations.

Comment saisir mes données par liste ?

Sur l’application mobile NaturaList, il suffit de cliquer sur l’icone en haut à droite de l’écran. Idéalement, il convient alors de positionner et dénombrer chaque espèce autour de vous. Quand vous ne détectez plus rien, il suffit de stopper la saisie en cliquant sur le carré jaune en haut à droite. On vous demande alors de confirmer que vous avez noté toutes les espèces que vous êtes en capacité d’identifier.

Sur l’ordinateur, il faut pointer le curseur sur un lieu-dit et choisir « Remplir un formulaire journalier sur ce lieu-dit ».

La France, très en retard sur la saisie par liste !

La quasi-totalité des données ornithologiques sont saisie par liste en Amérique, le taux de couverture des listes est très impressionnant en Grande-Bretagne, en Suisse ou en Allemagne. La France est très en retrait sur ce sujet. Il convient donc que nous fassions collectivement un effort et changions de façon de collecter nos données pour qu’elles contribuent plus efficacement aux suivis et atlas locaux, nationaux et internationaux.

Alors, à vos listes !

posté par Romain Riols
 
mardi 28 novembre 2017
Oiseaux
Bilan Grand-Duc 2017 pour la Haute-Loire ....

Rédigé par Olivier Tessier, CLIQUEZ ICI !

Le document est également archivé sur la page spéciale Grand-Duc

N'hésitez donc pas à relire les épisodes précédents !

 

Photo: Grand Duc en vol - Th.Reijs

posté par François Guelin
 
mercredi 22 novembre 2017
Oiseaux
Conférence sur la Pie-grièche grise

Vendredi 24 novembre, la LPO Auvergne et le groupe local d'Ambert présentent une conférence sur la Pie-grièche grise, en collaboration avec le Parc Naturel Régional Livradois-Forez.

A 20h à Ambert. 

Plus d'infos en téléchargeant l'affiche jointe.

Document à télécharger :  affiche_PGG-2490.pdf
posté par Sébastien Heinerich
 
vendredi 17 novembre 2017
Nous avons besoin de vous pour identifier les points noirs des réseaux de transports sur la mortalité des animaux !

Dans le cadre d’un travail à l’échelle de la région AuRA visant à identifier les points noirs des réseaux de transports sur la mortalité des animaux, nous avons besoin d’exploiter l’ensemble des données de mortalité transmises sur Faune-Auvergne. Pour cela, il est nécessaire d’exporter les données contenant le « module mortalité » renseigné avec « collision avec un moyen de transport ».

Malheureusement, nous nous sommes aperçus que près de la moitié des données de mortalité (lorsqu’on recherche via les remarques renseignant "mort", "écrasé", "percuté", "tué", "buté", "carpette", "galette", "collision routière", etc) ne contiennent pas ce module mortalité.

Ainsi une proportion considérable de données n’est pas ou trop difficilement exploitable, ce qui est dommage puisque vous avez saisi toutes ces données et qu’elles sont d’un grand intérêt.

Aussi nous vous sollicitons afin que vous complétiez toutes vos données de mortalité, au moins dans un premier temps celles liées à des collisions avec des moyens de transport (sur les routes le plus souvent).

Ce travail porte sur l’ensemble des vertébrés : oiseaux, mammifères, reptiles et amphibiens. Nous comptons vraiment sur vous pour compléter toutes ces données dans les 10 jours à venir.  Mais aussi pour, à l’avenir, ne plus omettre de renseigner le module mortalité dans le cas d’observation d’animaux morts.

Pour vous guider et vous aider à compléter vos données rapidement, retrouvez ce petit tutoriel.

Un grand merci à toutes et tous pour ce travail, certes un peu fastidieux, mais indispensable à la valorisation des données dans un but de conservation !

L’équipe de Faune-Auvergne

Photo : Chat forestier © Pierre Rigaux

posté par Romain Riols
 
mercredi 15 novembre 2017
Mammifères
SYTEC – Animations « Découverte de notre biodiversité ».

Dans le cadre de l’élaboration de l’Atlas de la Biodiversité Territoriale, le SYTEC vous propose des animations « Découverte de la biodiversité de notre région ».

Ces animations gratuites s’adressent au grand public, amateur ou spécialiste, observateur, curieux et…amoureux de la nature. Elles sont destinées à lui faire découvrir la richesse de notre biodiversité et l’inviter à contribuer aux inventaires participatifs pour la réalisation de l’Atlas de la biodiversité du SYTEC.

« Mammifères Traces et indices » : samedi 18 novembre 2017, de 10h à12h.

Entrée du village du Breuil commune de Leyvaux.

Cette sortie nature permettra de présenter les différentes traces et indices des mammifères, puis de partir à leur recherche dans la forêt et au bord du ruisseau. Cette sortie sera animée par la LPO Auvergne et le Groupe Mammalogique d’Auvergne. Prévoir des chaussures de marche et des vêtements adaptés à la météo.

GRATUIT

 

« Les lichens et la nature discrète » : mercredi 13 décembre 2017, de 16h30 à 18h30, au Café Librairie de Michèle Nunez, 2 rue du Collège, à Saint-Flour.

Une conférence pour découvrir  « Les lichens et la nature discrète », que l’on voit sans y prêter attention…  Elle sera animée par David Happe de la Société Botanique du Centre Ouest.

Les lichens sont des organismes vivants très mal connus. Pourtant, ils sont partout dans notre environnement quotidien. Mi-algue mi-champignon, les lichens ont de multiples intérêts et sont des témoins importants de la qualité de notre environnement (qualité de l'air et des milieux naturels).

 

Renseignements auprès du SYTEC : tél. : 04 71 60 72 64, ou le jour même au 07 88 90 94 93.

Découvrez l’Atlas de la Biodiversité Territoriale sur le site internet www.atlas-biodiversite-sytec15.com

posté par Sébastien Heinerich
 
mardi 14 novembre 2017
Oiseaux
Bilan 2017 du suivi du Grand-Duc dans l'Allier

Une année décevante pour le Hibou Grand-Duc dans le département de l'Allier, et un appel au bénévolat:   BILAN rédigé par Thérèse Reijs dans la page spéciale dédiée à cette espèce.

posté par François Guelin
 
samedi 11 novembre 2017
Papillons de jour
Assemblée Générale du GEPA

Bonjour à toutes et à tous,

Samedi 18 novembre 2017 à 14h, le GEPA (Groupe d'Etude des Papillons d'Auvergne) tiendra son assemblée générale à la maison des ENS des Bois de la Comté (Entre Pignols et Manglieu - 63).

Au programme:

- Assemblée générale

- Diaporama sur les critères d'identification de certaines espèces délicates (Didier Perrocheau)

- Diaporama sur les papillons d'Amérique, avec des photos ramenées de voyage par Antoine Longieras

 

Nous vous y attendons nombreux.

 

Le GEPA

posté par Sébastien Heinerich
 
lundi 6 novembre 2017
Oiseaux
LE COIN DES BRANCHES : synthèse d'octobre 2017 (n° 179)

Chronique ornithologique d’octobre 2017.

 

Ce mois d’octobre a été relativement doux, pratiquement sans pluie, un temps idéal pour les ornithos, probablement aussi pour les oiseaux, peut-être moins pour la végétation !

Environ 28 000 données ont été collectées, ce qui est un record pour un mois d’octobre. Cependant seules 165 espèces ont été notées, dont 32 en visite. Beaucoup d’espèces nicheuses sont parties, mais des oiseaux estivants ont prolongé un peu leur séjour habituel (Caille, Bihoreau, Tourterelle des bois, Pie-grièche écorcheur,…).  

Très peu d’espèces rares : un Pipit à gorge rousse, une Bouscarle de Cetti. Très peu de limicoles, mais c’est normal, ils sont déjà loin.

Des migrateurs en nombre : Oie cendrée, pigeons, alouettes,  fringilles, grues,… Et déjà quelques hivernants : Grive mauvis, Niverolle alpine, Pinson du nord.

Grâce au beau temps quelques records de présence ont été notés: Accenteur alpin, Merle à plastron, Gobe-mouche noir.

Enfin nous avons essayé de chiffrer le passage des Pigeons. Sans atteindre de record il a été encore conséquent, un spectacle toujours aussi beau !

 

Oie cendrée : 3 données,

3 vols dans le Puy-de-Dôme pour 40-50 oiseaux. Dans la moyenne de ce mois.

 

Tadorne de Belon : 4 données,

Environ 20 individus, pour 2 sites. Fin octobre. Passage probable.

 

Canard pilet : 3 données,

Plutôt rare en octobre, en hiver aussi. 9 la 4 octobre au lac du Pécher-15 (M. Rigoulet) et 1 le 30 octobre à Parentignat-63 (G. Saulas).

 

Nette rousse : 3 données,

1-2 à Bas-en-Basset-43 et une à Joze-63. Rare à cette époque.

 

Fuligule milouin : 11 données,

Moins de 10 individus pour 5 sites. C’est dans la moyenne !

 

Grèbe à cou noir : 3 données,

Pour 3 individus. Rare à cette époque.

 

Caille des blés :

Une, très tardive, le 6 octobre à Chemilly-03 (JC Gigault).

 

Bihoreau gris : 5 données,

Classique. Encore un le 24 octobre en Haute-Loire (P. Carrion).

 

Héron garde-bœufs : 7 données,

Peu de données, mais plus de 90 oiseaux dans l’Allier et plus de 10 dans la Haute-Loire.

 

Aigrette garzette : 10 données,

C’est plutôt un faible nombre de données pour ce mois.

 

Héron pourpré :

Dernier le 1 octobre à Chatel-de-Neuvre-03.

 

Cigogne noire : 9 données,

Encore une le 28 octobre à St Front-43 (C. Chaize). Belle série.

 

Milan noir : 7 données,

Derniers migrateurs, dont un tardif le 15 octobre à Talizat-15.

 

Vautour fauve :

Un visiteur très tardif le 18 octobre à Saint-Flour-15.

 

Vautour moine :

2 le 21 octobre à Joursac-15 (Nova Jan).

 

Circaète Jean-le-Blanc : 5 données,

C’est peu pour octobre. Dernier le 4 octobre.

 

Busard des roseaux : 16 données,

C’est peu aussi pour cette espèce. Dernier le 23 octobre.

 

Aigle royal : 2 données,

3 individus en  visite.

 

Balbuzard pêcheur : 20 données,

Tout le mois. Belle série, même si le record de 36 n’a pas été atteint.

 

Marouette ponctuée :

1 le 21 octobre à l’écopole-63 (T. Brugerolle). C’est exceptionnel à cette date.

 

Grue cendrée : 136 données,

Belle série en fin de mois (Nord-ouest et centre de l’Auvergne), mais faibles effectifs. Il reste probablement beaucoup d’oiseaux plus au nord. .

 

Petit Gravelot :

Encore un le 7 octobre à Lurcy-Lévis-03 (A. Trompat).

 

Grand Gravelot : 5 données,

Environ 10 individus, jusqu’au 14 octobre. C’est la fin du passage.

 

Pluvier doré :

Un le 7 octobre dans l’Allier (F. Landré). C’est peu !

 

Bécasseau minute : 2 données,

4 individus le 1 octobre. C’est peu aussi.

 

Bécasseau variable : 9 données,

Environ 15 individus. La fin du passage est en novembre.

 

Combattant varié : 7 données,

Tout le mois. 4-5 oiseaux sur 3 sites. Fin du passage.

 

Bécassine sourde :

Une le 28 octobre à Varennes-sur-Allier (D. Brugière).

 

Chevalier aboyeur : 3 données,

Sur 2 sites, fin du passage, mais possibilité d’hivernage pour de rares oiseaux.

 

Goéland brun : 2 données,

2 oiseaux de passage.

 

Pigeon ramier : 740 données,

Au total 790 000 oiseaux ont été comptés (ramiers plus indéterminés), ce qui est notable,

dont 610 000 à St Gervais (M. Chaffraix), 114 000 à Pierrefitte sur Loire (F. Landré), avec possibilité de quelques doubles comptages. Compte tenu de ce qui a été vu ailleurs et en arrondissant largement on peut retenir le chiffre de 800 000 oiseaux minimum au passage dans la région.

 

Tourterelle des bois :

Encore une, tardive, le 3 octobre.

 

Hibou des marais : 2 données,

Un le 14 octobre sur les crêtes du Cantal (P. Guignabert). 4 autres dans un marais.

 

Martinet à ventre blanc :

7 le 10 octobre, allant vers le nord, à Veyre-Monton-63 (T. Brugerolle). Rare en octobre.

 

Pipit à gorge rousse :

Un en migration le 27 octobre à Veyre-Monton (T. Brugerolle). C’est la fin de la migration : seulement 19 données pour ce mois dans la Base de données.

 

Accenteur alpin : 26 données,

Belle série, au niveau du record de 2015. Tous vus en altitude, grâce au beau temps.

Max. de 20 dans le Sancy le 31 octobre (T. Leroy).

 

Tarier des prés : 15 données,

Série moyenne pour ce mois. Dernier, tardif, le 25 octobre.

 

Traquet motteux : 75 données,

Série moyenne aussi. Noté jusqu’à la fin du mois.

 

Merle à plastron : 60 données,

Record pour un mois d’octobre. Noté jusqu’à la fin du mois.

 

Bouscarle de Cetti :

Troisième donnée pour cette année dans l’Allier.

Une le 28 octobre à Valigny-03 (N. Deschaume).

 

Cisticole des joncs : 22 données,

Mais seulement sur 2 sites : 4 oiseaux à Ytrac-15 et un à Vernassal en Haute-Loire (D. Perrocheau).

Il y avait 7 sites en octobre 2016.

 

Gobemouche gris: 3 données,

Dernier le 10 octobre à Pont-du-Château-63.

 

Gobemouche noir : 19 données,

Record pour un mois d’octobre. Dernier le 8 octobre (S. Heinerich).

 

Tichodrome échelette : 23 données,

Arrivée synchrone mi-octobre, au moins 12 sites occupés.

 

Rémiz penduline : 19 données,

Belle série aussi, sur 8 sites. Passage très concentré sur ce mois.

 

Pie-grièche écorcheur :

Très très rare en octobre. Une le 1 octobre à Blesle-43 (R. Destre).

 

Pie-grièche grise : 116 données,

Série de données faible, après le record d’octobre 2015 (235 données).

Aucune dans l’Allier.

 

Cassenoix moucheté : 5 données,

Toujours dans le sud de la Haute-Loire.

 

Niverolle alpine :

Une, la première, le 31 octobre à Chastreix-63 (T. Leroy). Date classique d’arrivée.

 

Pinson du nord : 165 données,

Belle série après une quasi-absence en octobre 2016.

 

Grosbec casse-noyaux : 347 données

Nombre de données record ! à comparer aux seules 21 données d’octobre 2016, année sans.

 

Venturon montagnard : 4 données,

Dans les Monts Dore et le sud de la Haute-Loire. 7 individus. Toujours rare, mais dans la moyenne pour ce mois.

 

Sizerin flammé : 5 données,

Belle série en octobre pour cette espèce qui arrive plutôt en novembre. 8 individus.

 

J.P. Dulphy

 

 

posté par Romain Riols
 
dimanche 5 novembre 2017
Odonates
Résultats de la première année de l'enquête Caloptéryx!

Un véritable succès !!

Un tiers de données en plus, 20 observateurs supplémentaires par rapport à 2016 et ce sont 11% de communes en plus avec des données de Caloptéryx. Retrouvez une première synthèse ici.

Record à battre en 2018 !

Merci à tous les observateurs et observatrices qui se sont prêtés au jeu.

Le GOA

Document à télécharger :  A3_resultats_2017-6270.pdf
posté par Sébastien Heinerich
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 495

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Auvergne – contact : faune-auvergne(arrobase)orange.fr
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017