www.faune-auvergne.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.faune-auvergne.org/index.php?m_id=1126&c=partner
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes à l'actu
       - 
Sonneur à ventre jaune 2017
       - 
Rainette verte 2017
       - 
Triton palmé 2017
       - 
Caloptéryx éclatant 2017
       - 
Miroir 2017
       - 
Aeschne bleue 2017
       - 
Castor d'Eurasie 2017
       - 
Hermine 2017
       - 
Grand Nègre des bois 2017
       - 
Couleuvre verte et jaune 2017
       - 
Couleuvre d'Esculape 2017
       - 
Sympétrum strié 2017
       - 
Merle à plastron alpestre 2017
       - 
Guêpier d'Europe 2017
       - 
Chevalier guignette 2017
       - 
Petit Gravelot 2017
       - 
Hirondelle de rivage 2017
       - 
Oedicnème criard 2017
       - 
Pie-grièche à tête rousse 2017
       - 
Pie-grièche grise 2017
       - 
Vautour fauve 2017
       - 
Vautour moine 2017
       - 
Frelon asiatique 13-17
       - 
Vipère péliade 16-17
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas et cartes de présence
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Utilisation du site
 - 
Guide d'utilisation de Faune Auvergne
 - 
Contrat Moral & déontologie
 - 
Saisie des données et création de lieux-dits
 - 
Espèces à publication limitée
 - 
Attributions des droits d'accès aux données cachées (Oiseaux)
Enquêtes et suivis
  "Zones blanches" à prospecter
    - 
Allier
    - 
Cantal
    - 
Haute-Loire
    - 
Puy-de-Dôme
  Oiseaux
     Etudes quantitatives
       - 
EPOC (Estimation des Populations d'Oiseaux Communs)
       - 
Le programme STOC
       - 
DISTANCE SAMPLING
     Les oiseaux rares et menacés d'Auvergne
       - 
Synthèse annuelle
       - 
Liste rouge (oiseaux nicheurs)
     Rapaces
       - 
Recherche & suivi des aires de rapaces forestiers
       - 
l'Observatoire national rapaces
       - 
le Busard cendré
       - 
le Milan royal
       - 
l'Aigle botté
       - 
le Faucon pèlerin
       - 
l'Effraie des clochers
       - 
le Grand-Duc d'Europe
       - 
les Chouettes de Tengmalm et chevêchette
     Oiseaux d'eau
       - 
Oiseaux d'eau hivernants (Wetlands International)
       - 
Sternes pierregarin & naine
       - 
la Grue cendrée
     Passereaux & corvidés
       - 
Merle à plastron 2017-2018
       - 
Pie-grièche à tête rousse
       - 
Pie-Grièche Grise
  Mammifères
    - 
Atlas des mammifères d'Auvergne
    - 
Enquête Muscardin
  Amphibiens
    - 
Bilans annuels de l’Observatoire des Amphibiens d’Auvergne
    - 
Observatoire des Amphibiens d'Auvergne
    - 
Outils de communication de l’Observatoire des Amphibiens
    - 
Opération « un dragon ! dans mon jardin ? »
  Bromadiolone (Avis de traitement)
    - 
Avis Cantal
    - 
Avis Haute-Loire
    - 
Avis Puy-de-Dôme
Publications & colloques
 - 
La Journée FAUNE-AUVERGNE
 - 
Synthèse annuelle Faune-Auvergne
 - 
LE GRAND DUC de la LPO Auvergne
 - 
L'AFFUT du GMA
 - 
L'ECHO DES BROUSSAILLES de l'ORA
 - 
LE FILET GARNI du GEPA
 - 
MARGARITIFERA : Bulletin de liaison de l’atlas des Mollusques de l’Allier
Groupes de travail du réseau
 - 
Conseil Scientifique de la LPO Auvergne
 - 
COORDINATION FAUNE AUVERGNE
 - 
Comité d'Homologation Avifaune Auvergne
Documentation et identification
 - 
Doc Oiseaux
 - 
Doc Reptiles (ORA)
 - 
Doc Amphibiens
 - 
Doc Insectes
 - 
Doc Mollusques
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 471
 
mercredi 16 août 2017
Mammifères
Important pour les données de mammifères

S'il n'est guère utile de renseigner les conditions d'observations dans Faune-Auvergne pour les oiseaux, c'est tout le contraire pour les mammifères. En effet ces espèces, à quelques exceptions, sont rarement observées de visu. Afin de pouvoir travailler au mieux sur les données à l'avenir, merci de prendre le temps de bien renseigner les conditions d'observation :

Pour un animal mort, n'indiquez aucune condition d'observation, à l'exception facultative de "1x en main" si tel est le cas, mais cochez bien la case "L'animal est mort ou blessé" dans la rubrique "Autres données/informations" et modifier le module mortalité à minima (inconnu / collision véhicule... le plus souvent).

Pour un animal vivant, indiquez : "1x vu" quand vous l'avez observé ou "1x contact auditif" pour un animal seulement entendu.

Pour un animal dont seuls les indices de présence ont été observés (empreintes, tumulus, boutis, frottis, rongis, crottes...), notez 1 ou >1 individu et indiquez : "1x observation indirecte" ou "1x contact olfactif" pour ce cas particulier (urine de renard par exemple). Vous pouvez utilement indiquer le type d'indices observés en remarque.

Pour un petit mammifère dont la détermination a nécessité de l'avoir en main, qu'il soit vivant ou mort, indiquez "1x en main".

Enfin, pour ceux qui saisissent avec l'appli NaturaList, le module mortalité n'étant pas disponible, n'oubliez pas d'aller compléter vos données de mammifères après téléchargement.

Un grand merci à toutes et tous et belles observations !

posté par Sébastien Heinerich
 
jeudi 10 août 2017
Oiseaux
Bilan de l'enquête rapaces nocturnes à l'échelle de l'Auvergne !

Après 3 années de prospection, voici un petit bilan de l'enquête rapaces nocturnes à l'échelle de l'Auvergne !

Encore un grand merci à toutes les personnes qui se sont impliquées au cours de ces 3 saisons !

Il est probable qu’une année supplémentaire soit consacrée à cette enquête afin de compléter la couverture géographique qui laisse encore des secteurs dépourvus de données, notamment dans les Combrailles, dans l’Est du Cantal et surtout en Haute-Loire.

Si tel est le cas nous espérons qu’un grand nombre de bénévoles prendra plaisir à participer à cette nouvelle année de prospection !

 

Gaëlle Giraud - Animatrice du réseau naturaliste d'Auvergne.

Photo : Hibou moyen-duc - P. Mezanger

posté par Romain Riols
 
mardi 8 août 2017
Papillons de jour
Le FILET GARNI : synthèse de juillet 2017 (n°011)

Une météo pas au top en juillet pour les papillons, mais de belles choses observées tout de même, à lire ici !

posté par Romain Riols
 
lundi 7 août 2017
Oiseaux
LE COIN DES BRANCHES : synthèse de juillet 2017 (n° 176)

Chronique ornithologique de juillet 2017

 

Les conditions climatiques de ce mois ont été assez classiques, avec une petite vague de chaleur et des orages.

Plus de 25 000 données ont été enregistrées, soit un peu moins qu’il y a un an. Mais, comme toujours, ce mois a été calme, oiseaux et ornithos étant plus ou moins en vacances. 170 espèces sauvages ont été notées, dont seulement 12 visiteuses, ce qui est faible.

Aucune espèce rare n’a été notée. Soulignons cependant quelques données intéressantes par leur rareté « relative » : Grèbe à cou noir, Elanion blanc, les premiers Phragmites des joncs, et cet hybride Rougequeue noir x Rougequeue à front blanc, très rare.

Et déjà les départs sont sensibles : Coucou, Rossignol, Martinet noir, Milan noir…

 

Nette rousse : 2 données,

6 oiseaux aux Martres-d’Artière-63, dont 3 jeunes. C’est la seconde couvée notée dans ce secteur. C’est tout !

 

Fuligule milouin : 11 données,

Sur 7 sites. Au final 2 nichées en Allier et 3 dans le Cantal. Au printemps des couples ont été observés sur 10 sites.

 

Grèbe à cou noir :

Un le 10 juillet à Ainay-le-Château-03 (A. Trompat).

 

Grand Cormoran : 52 données,

Des estivants dispersés par petits groupes. Nidification réussie également dans l’Allier.

 

Héron pourpré : 12 données,

Série de données dans la moyenne. Nidification réussie également avec un couple. La colonie découverte en 2016 a été abandonnée du fait de la vidange temporaire de l’étang.

 

Cigogne noire : 14 données,

Belle série de données avec un cumul de 32 oiseaux. Indices de reproduction et, déjà, les premiers migrateurs. Ainsi un groupe de 13 le 26 juillet à l’écopole-63 (G. le Coz).

 

Elanion blanc : 2 données,

Un le 5 juillet à Le Brethon-03 (A. Trompat) et un dans le Cantal le 24. Il y a maintenant 121 données dans faune-auvergne.

 

Vautour fauve : 35 données,

Record de données pour un mois de juillet : 260 oiseaux cumulés.

 

Vautour moine : 6 données,

Série moyenne (2013-2017). Sud Auvergne.

 

Busard des roseaux : 5 données,

Quelques oiseaux erratiques. Pas de nidification certaine cette année.

 

Busard cendré : 224 données,

C’est dans la moyenne de ces dernières années. Attendre le rapport sur le suivi qui a mobilisé de nombreux ornithos.

 

Aigle royal : 3 données,

Peu d’oiseaux donc, après un mois de juillet 2016 exceptionnel.

 

Balbuzard : 7 données,

Le long de la rivière Allier.

 

Bécassine des marais : 2 données,

Jamais aussi peu de données en juillet depuis 2006. Inquiétant !

 

Bécasse : 1 donnée

Etiage classique de juillet à octobre.

 

Chevalier culblanc : 58 données,

Série plutôt faible. Le plus souvent à proximité de l’Allier.

 

Chevalier sylvain : 3 données,

Jamais aussi peu en juillet.

 

Sterne naine : 8 données,

C’est très peu !

 

Guifette noire : 2 données,

C’est peu aussi, mais c’est la période d’étiage pour cette espèce.

 

Coucou gris : 13 données,

Série faible pour ce mois.

 

Petit duc scops : 100 données,

Recherche intensive dans l’Allier : seulement 4 sites avec des chanteurs.

 

Grand-duc d’Europe : 27 données,

Surtout dans le Puy-de-Dôme. Depuis 2014 l’oiseau est un peu recherché à cette époque où il se manifeste très tard.

 

Engoulevent : 30 données,

Belle série de données après le record de juillet 2015.

 

Martinet à ventre blanc : 53 données,

Bien présents, surtout en Haute-Loire. Max. de 30 à Cournon-63 (A. Pouget). C’est remarquable.

 

Martin-pêcheur d’Europe : 48 données.

C’est très peu, mais c’est ainsi depuis la vague de froid sévère de janvier. Il faudra bien 2-3 ans pour que les effectifs remontent.

 

Torcol : 3 données,

Encore une espèce avec si peu de données en juillet. Habituellement il y en a une quinzaine !

 

Pic mar : 11 données,

C’est dans la moyenne.

 

Alouette des champs : 382 données,

Forte diminution dans le RNVA (F. Guélin). Mais le nombre de données régionales reste élevé, voire en augmentation.

 

Rouge-queue noir x Rouge-queue à front blanc :

Un mâle cantalou, homologué, donnée exceptionnelle !

 

Tarier des prés : 113 données,

Dont 2 familles en Limagne (C. Rollant).

Autant de données qu’en 2012, mais avec une pression d’observation x 1,5

 

Traquet motteux : 97 données,

Petite série. Le record date de 2016, avec 183 données.

 

Monticole de roche : 30 données,

Petite série aussi. Le record était de 49 données en 2016.

 

Merle à plastron : 24 données,

Net effet positif de l’enquête sur le nombre de données. On attend donc les résultats.

 

Cisticole des joncs : 13 données,

Record pour juillet, surtout en Haute-Loire.

En 2016, l’afflux avait commencé en août.

 

Locustelle tachetée : 5 données,

Très faible série avec des oiseaux très dispersés. Le record de juillet date de 2014 (24 données).

 

Phragmite des joncs : 7 données,

Début du passage postnuptial (mi-juillet, mi-octobre). 4 sites. Ce n’est pas si mal. Il y avait eu 11 données en 2016.

 

Gobemouche gris: 43 données,

Belle série, mais baisse sensible eu égard à la pression d’observation.

 

Gobemouche noir : 1 donnée,

C’est peu, mais habituel, le passage commençant un peu plus tard.

 

Pie-grièche grise : 72 données,

Il y a toujours une forte pression d’observation sur cette espèce, mais localisée.

Le record de 2012 (178 données), n’est cependant pas dépassé.

 

Pie-grièche à tête rousse : 57 données,

L’enquête en cours a eu un effet positif, mais le record de 2012 (70 données) n’a pas été atteint. Un individu, seul, noté en Haute-Loire.

 

Cassenoix moucheté : 5 données,

Faible série de données. Sud de la Haute-Loire.

 

Venturon montagnard : 1 donnée,

Un le 28 juillet aux Estables-43 (JP Boulhol).

 

Tarin des aulnes : 3 données,

3 individus dans le Puy-de-Dôme. C’est peu, mais classique, sauf en 2015 (14 données).

 

Bruant fou : 6 données,

Jamais si peu de données ce mois !

 

Bruant ortolan : 1 donnée

Un chanteur à Chauriat-63 le 4 juillet (G. le Coz). C’est très peu, mais les recherches ciblées ont presque cessées !

 

Le 5 août 2017

J.P. Dulphy

posté par Romain Riols
 
mardi 1 août 2017
Résultats de l'enquête faune-auvergne !

Dans le but de mieux comprendre l’utilisation de faune-auvergne par les personnes inscrites sur le site, de cibler les attentes de ces dernières et de les accompagner au mieux dans l’exploitation et la prise en main du site, l’équipe faune-auvergne a invité tous les inscrits à répondre à une enquête en ligne (d'avril à mai 2017).

Les participants à cette enquête ont ainsi été questionnés sur leur utilisation du site, leurs contributions, les difficultés qu’ils pouvaient éprouver -ou non-. Ils ont également pu donner leurs avis sur certains outils plus ou moins récents du site et faire à l’équipe faune-auvergne des remarques et suggestions pertinentes.

Retrouvez ici un bilan rassemblant et analysant ces résultats.

Encore merci à toutes celles et ceux ayant répondu à cette enquête !

Belles observations naturalistes,

Gaëlle Giraud - Animatrice du réseau naturaliste d'Auvergne.

posté par Romain Riols
 
vendredi 28 juillet 2017
Oiseaux
Fin de la saison des EPOCs, mais poursuivons la saisie de nos observations par formulaire !

La saison de reproduction 2017 s’achève avec les derniers jeunes oiseaux qui prennent leur envol. Les milans et les martinets commencent déjà à franchir les Pyrénées en route vers l’Afrique. La période d’étude pour le protocole EPOC touche donc à sa fin.

Pour rappel, le protocole EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux communs) a été mis en place ce printemps afin d’estimer les tailles de population d’oiseaux communs. Cet outil, s’inspirant et complétant le STOC EPS, permet de réaliser des points d’écoute de 5 minutes n’importe où, n’importe quand, par l’intermédiaire de la saisie par formulaires ou listes complètes disponibles sur l’application NaturaList pour smartphone mais aussi sur les bases VisioNature locales. .

En attendant une première analyse des résultats, nous vous proposons de garder le rythme et de poursuivre et d'intensifier la saisie par formulaire. La durée de 5 minutes, adaptée aux oiseaux nicheurs, peut être élargie pour maximiser la détection d’espèce devenue silencieuse.

Nous vous conseillons donc de saisir un maximum de données par formulaire complet pour des durées d’observation comprises entre 5 et 60 minutes. Ces données sont essentielles pour l’étude de la phénologie des espèces, indispensable à la mise en place de mesures de conservation adéquates.

Merci pour votre engagement et à l’année prochaine pour une nouvelle saison printanière d’EPOC.

posté par Romain Riols
 
jeudi 27 juillet 2017
Camp de Pentecôte 2017 : le bilan est enfin disponible !

Retrouvez les observations qui ont marqué le camp de Pentecôte 2017 qui a eu lieu dans l’Est de la Haute-Loire dans le petit bilan : ici !

Encore un grand merci aux participants !

Gaëlle Giraud - Animatrice du réseau naturaliste d'Auvergne.

posté par Romain Riols
 
mardi 25 juillet 2017
Oiseaux
La revue de la LPO Auvergne "Le Grand-Duc" vous présente les nouveaux articles de l'année 2017...

Deux derniers articles à lire :

  1. Annales 2015-2016 : espèces non homologables à suivre en priorité en Auvergne hors nidification. Jean-Pierre DULPHY, Thibault BRUGEROLLE, Arnaud TROMPAT, Romain RIOLS et la LPO AUVERGNE. (PDF)
    Ces nouvelles annales, les quatrièmes, complémentaires du rapport du CHA (Comité d’Homologation Auvergne), concernent 2 ans, du 1er décembre 2014 jusqu’au 30 novembre 2016. Elles intègrent 3 espèces nouvelles, le Butor étoilé, le Vautour moine et le Rollier d’Europe, qui ne sont plus à homologuer. Par ailleurs, compte tenu de leur rareté, 8 espèces traitées auparavant passent au CHA (Harle piette, Bécasseau maubèche, Bécasseau sanderling, Bécasseau de Temminck, Bécasseau cocorli, Tournepierre à collier, Cisticole des joncs), plus le Milan noir en hiver à cause des risques de confusion avec le Milan royal. 
     
  2. Rapport du Comité d’Homologation Auvergne : année 2016. Thibault BRUGEROLLE, Jean-Pierre DULPHY et le CH AUVERGNE. (PDF)
    Cet article est la synthèse commentée des observations d’oiseaux rares au cours de l’année 2016. Parmi les faits marquants, on soulignera la première mention en Auvergne de la Bernache cravant à ventre pâle et les observations d’espèces occasionnelles comme l’Hypolaïs ictérine, le Faucon crécerellette, le Crave à bec rouge, le Coucou geai, etc.
posté par François Guelin
 
lundi 17 juillet 2017
Mais pourquoi certaines de mes données sont-elles cachées !?

Bonjour à tou(te)s,

depuis quelques jours, vous aurez peut-être remarqué que certaines de vos données sont masquées et que vous ne pouvez pas les démasquer. Personne ne les a volontairement cachées. Il s'agit d'un "problème" informatique et d'un stade transitoire avec la mise en place de Faune-France, portail national de restitution des données naturalistes. Par prudence, dès qu'une espèce est automatiquement cachée sur un site Faune-local, elle se retrouve cachée sur Faune-France et sur l'ensemble des sites locaux.

Merci pour votre compréhension et belles observations !

L'équipe de Faune-Auvergne

posté par Romain Riols
 
mardi 11 juillet 2017
Papillons de jour
LE FILET GARNI : synthèse de juin 2017 (n°10)

Il est beau, il est frais, c'est le 10ème du nom, à télécharger en pdf.

posté par Romain Riols
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 471

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Auvergne – contact : faune-auvergne(arrobase)orange.fr
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017