www.faune-auvergne.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
http://www.faune-auvergne.org/index.php?m_id=1126&c=partner
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes à l'actu
       - 
Citron 2017
       - 
Brunette hivernale 2017
       - 
Merle à plastron alpestre 2017
       - 
Pie-grièche grise 2017
       - 
Sonneur à ventre jaune 2017
       - 
Rainette verte 2017
       - 
Triton palmé 2017
       - 
Aurore 2017
       - 
Pie-grièche à tête rousse 2017
       - 
Vautour fauve 2017
       - 
Vautour moine 2017
       - 
Rat des moissons 2017
       - 
Frelon asiatique 13-16
       - 
Campagnol des neiges 16-17
       - 
Lézard des murailles 16-17
       - 
Vipère péliade 2016
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
Atlas et cartes de présence
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Utilisation du site
 - 
Guide d'utilisation de Faune Auvergne
 - 
Contrat Moral & déontologie
 - 
Saisie des données et création de lieux-dits
 - 
Espèces à publication limitée
 - 
Attributions des droits d'accès aux données cachées (Oiseaux)
Enquêtes et suivis
  Oiseaux
     Etudes quantitatives
       - 
EPOC (Estimation des Populations d'Oiseaux Communs)
       - 
Le programme STOC
       - 
Groupe de travail "Distance Sampling"
     Les oiseaux rares et menacés d'Auvergne
       - 
Synthèse annuelle
       - 
Liste rouge (oiseaux nicheurs)
     Rapaces
       - 
Recherche & suivi des aires de rapaces forestiers
       - 
l'Observatoire national rapaces
       - 
le Busard cendré
       - 
le Milan royal
       - 
l'Aigle botté
       - 
le Faucon pèlerin
       - 
l'Effraie des clochers
       - 
le Grand-Duc d'Europe
       - 
les Chouettes de Tengmalm et chevêchette
     Oiseaux d'eau
       - 
Oiseaux d'eau hivernants (Wetlands International)
       - 
Sternes pierregarin & naine
       - 
la Grue cendrée
     Passereaux & corvidés
       - 
Merle à plastron 2017-2018
       - 
Pie-grièche à tête rousse
       - 
Pie-Grièche Grise
  Mammifères
    - 
Atlas des mammifères d'Auvergne
    - 
Enquête Muscardin
  Amphibiens
    - 
Bilans annuels de l’Observatoire des Amphibiens d’Auvergne
    - 
Observatoire des Amphibiens d'Auvergne
    - 
Outils de communication de l’Observatoire des Amphibiens
    - 
Opération « un dragon ! dans mon jardin ? »
  Bromadiolone (Avis de traitement)
    - 
Avis Cantal
    - 
Avis Haute-Loire
    - 
Avis Puy-de-Dôme
Publications & colloques
 - 
La Journée FAUNE-AUVERGNE
 - 
Synthèse annuelle Faune-Auvergne
 - 
LE GRAND DUC de la LPO Auvergne
 - 
L'AFFUT du GMA
 - 
L'ECHO DES BROUSSAILLES de l'ORA
 - 
LE FILET GARNI du GEPA
 - 
MARGARITIFERA : Bulletin de liaison de l’atlas des Mollusques de l’Allier
Groupes de travail du réseau
 - 
Conseil Scientifique de la LPO Auvergne
 - 
COORDINATION FAUNE AUVERGNE
 - 
Comité d'Homologation Avifaune Auvergne
Documentation et identification
 - 
Doc Oiseaux
 - 
Doc Reptiles (ORA)
 - 
Doc Amphibiens
 - 
Doc Insectes
 - 
Doc Mollusques
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 447
 
mardi 23 mai 2017
Oiseaux
Enquête auvergnate sur le Merle à plastron : C'est le moment !

La LPO Auvergne lance pour les printemps 2017 et 2018 une enquête sur le MERLE A PLASTRON afin d'évaluer la population nicheuse de l'espèce sur les quatre départements auvergnats. Cette enquête est motivée par la différence entre les données de l'espèces saisies (peu nombreuses) et les évaluations qui avaient été faites lors de l'Atlas des Oiseaux Nicheurs (effectifs largement plus nombreux !).

Pour le Puy de Dôme, l'enquête avance bien et vite : pour le Cantal et la haute-Loire, il faut nous mobiliser !

Vous pouvez participer !  le protocole d'enquête est DISPONIBLE ICI.

Le coordinateur de l'enquête : Alex Clamens

posté par François Guelin
 
lundi 22 mai 2017
Suivi de l'avifaune nicheuse du Val d'Allier : appel à bénévoles !

Dans le cadre du suivi de l’avifaune nicheuse des milieux alluviaux de la rivière Allier, des comptages en canoë seront effectués par Guillaume Le Roux et Yann Patris, chargés de mission à la LPO Auvergne.

Ces suivis débuteront à partir de fin mai sur la rivière Allier, de Brioude jusqu’au Bec d’Allier.

Vous souhaitez aider et participer à ces suivis ? Vous pouvez vous impliquer de différentes manières : accompagnement en canoë sur un tronçon de descente, participation à des comptages simultanés, aide matérielle…

Retrouvez tous les détails pour participer à ces suivis de l’avifaune des milieux alluviaux : ici

Pour vous inscrire et consulter les tronçons des descentes en canoë proposés, merci de consulter et remplir le tableau ci-joint : ici .

Merci de le renvoyer à l’adresse suivante : yann.patris@lpo.fr

Crédit photo : F. Vernaudon - Oedicnème criard

posté par Romain Riols
 
lundi 22 mai 2017
Oiseaux
27 & 28 mai 2017 : Un week-end pour compter les oiseaux !

Comme chaque année, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) organisent un comptage national des oiseaux des jardins le dernier week-end de mai. Tous les citoyens sont ainsi invités à participer pour faire avancer les connaissances sur ces oiseaux. Il suffit de consacrer 1h de son week-end à l’observation de l’avifaune qui peuple son jardin. Cette opération permettra de savoir quelles sont les espèces qui fréquentent ces zones en cette période. Lors du comptage de mai 2016, c’est le merle noir qui avait été observé dans le plus de jardin (80%). Qu’en sera-t-il cette année ?

Et vous, quels sont les oiseaux que vous observez dans votre jardin en cette période ?

Pour prendre part à l’opération cette année, il vous suffit de choisir un lieu de comptage et d’y compter les oiseaux durant 1h, puis de transmettre vos observations directement sur le site internet du programme : www.oiseauxdesjardins.fr.

En détails :

  1. Choisir un jour d’observation : samedi 27 ou dimanche 28 mai et un créneau horaire d’une heure exactement.
  2. Trouver un lieu d’observation. Un jardin privé ou un parc public, peu importe sa taille, urbain ou campagnard. Il est possible de participer sur un balcon.
  3. Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui fréquentent le jardin. Pour vous aider à identifier les oiseaux, une fiche est à votre disposition. Elle présente les 52 espèces les plus fréquemment observées dans les jardins.
  4. Transmettre les donnéessur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : www.oiseauxdesjardins.fr

Tout le monde peut prendre part au comptage ! Pas besoin de matériel particulier : un papier, un crayon et un accès internet suffisent.

Et si besoin, l’équipe de l’Observatoire est à la disposition des participants pour les aider à identifier un oiseau inconnu. Il suffit d’envoyer une photo de « l’oiseau non identifié » à cette adresse : oiseauxdesjardins@lpo.fr

Plus d’informations

Consultez le site Internet dédié à l’opération www.oiseauxdesjardins.fr.

Opération réalisée par la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle dans le cadre des programmes VigieNature.

Crédit photo : Alexis Orseau

posté par Romain Riols
 
dimanche 21 mai 2017
Odonates
Chasse ouverte : les caloptéryx à l'honneur en 2017 !

Cette saison le GOA se lance à la chasse aux caloptéryx à travers une enquête participative.

Un bilan des données récentes montre une lacune importante dans la répartition de ces espèces sur notre territoire.  Moins de la moitié des communes auvergnates disposent de données récentes...

L’enquête est ouverte à tous, les mâles sont facilement identifiables et reconnaissables !

L’objectif de cette enquête est de rechercher les caloptéryx sur les communes où l’espèce n’a pas été observée récemment, mais aussi de permettre aux non-initiés tout comme aux initiés de participer à l’amélioration et à la préservation des Libellules en Auvergne.  

Retrouvez toutes les communes sans données et bien d’autres informations sur le site internet du GOA : http://groupeodonatauvergne.fr/?page_id=370.

Si vous avez des questions ou souhaitez des renseignements complémentaires, n’hésitez pas à nous envoyer un mail au groupeodonatauvergne@gmail.com

Document à télécharger :  Enquete_Calopteryx_2017-8394.pdf
posté par Sébastien Heinerich
 
vendredi 19 mai 2017
Amphibiens
Identifier les Grenouilles vertes? ... formation le 10 juin en Haute-Loire

L’Observatoire des amphibiens d’Auvergne se penche cette année sur les grenouilles vertes, dans le but de préciser la répartition des différents taxons auvergnats (Grenouille rieuse, Grenouille de Lessona, hybrides). L’objectif est de récolter dès l’été 2017, les données les plus fiables et les plus précises possibles sur la répartition de ces taxons, qui sur Faune-Auvergne (et de façon générale, ailleurs aussi) ne sont pas discriminés par les observateurs.

Si la tâche est certes ardue, et la prudence de mise dans l’analyse de ses résultats, le sujet n’en est pas moins important. Car pour l’heure, les données précises nous manquent pour répondre à des enjeux bien réels : surveiller la progression de la Grenouille rieuse sur notre territoire, détecter des sites où la Grenouille de Lessona est -très probablement- présente pour orienter des priorités de préservation de zones humides ...

Une formation d’une journée (théorie + terrain) est proposée le samedi 10 juin à Freycenet-la-Tour (43), et sera dispensée par des experts nationaux. Elle abordera notamment l’écologie des grenouilles vertes, la génétique des taxons auvergnats, les critères de détermination morphologiques et acoustiques... L’enquête s’adresse aux naturalistes déjà habitués à déterminer les amphibiens, et qui souhaitent approfondir leurs connaissances et contribuer à la connaissance de ces espèces. La participation est gratuite (frais de repas à la charge des participants), et l’inscription obligatoire (attention, nombre de places limité !).

Renseignements et inscriptions : CPIE du Velay 04 71 03 01 17 – solenne.muller@cpieduvelay.fr

posté par François Guelin
 
mercredi 17 mai 2017
Atlas de la Biodiversité dans l'Est du Cantal : prospection des "zones blanches" !

La LPO Auvergne va participer cette année, et avec d'autres partenaires (CPIE Haute-Auvergne, le CEN Auvergne, le GEPA, l'ORA, le GOA, le GMA et CSA) à l'élaboration d'un Atlas de la Biodiversité pour le Syndicat des terriroires de l'est du Cantal, sur les deux nouvelles communautés de communes (Saint-Flour Communauté et Hautes Terres communauté) que vous retrouverez : ici !    

Cet Atlas de la biodiversité est réalisé en amont du Schéma de cohérence territoriale afin que les espèces et milieux naturels soient pris en compte dans les documents d'aménagement du territoire (documents d'urbanisme notamment).

C'est donc l'occasion de se mobiliser pour prospecter les secteurs encore mal connus de ce territoire et de permettre que les espèces rares et menacées soient mieux protégées !

Vous êtes tous invités à contribuer à l’élaboration de cet Atlas notamment en allant prospecter les "zones blanches" du territoire (zones sous-prospectées avec peu ou pas de données) lors de vos sorties sur le terrain et en transmettant vos données sur faune-auvergne.org ! Vous aiderez ainsi à améliorer les connaissances de ce territoire.

N’hésitons pas à sortir des sentiers battus !

Pour vous aider à cibler les zones « sous-prospectées » de l'Est du Cantal, la LPO Auvergne a réalisé différentes cartes zoomées sur les principales "zones blanches" que vous pouvez retrouver : ici !

Merci d’avance pour votre participation et belles observation à tous 

Gaëlle Giraud, Animatrice du réseau naturaliste d’Auvergne,

Pour l’équipe de Faune-Auvergne.

posté par Romain Riols
 
vendredi 12 mai 2017
Reptiles
MODELISATION DE LA REPARTITION POTENTIELLE DES REPTILES EN AUVERGNE

MODELISATION DE LA REPARTITION POTENTIELLE DES REPTILES EN AUVERGNE et estimation des zones sous-prospectées

L'Observatoire des Reptiles d'Auvergne (Adrien PINOT, Michaël Guillon et Hélène Lisse) a conçu un document permettant d'évaluer les secteurs auvergnats sous-prospectés pour les reptiles, en comparant les cartographies Faune-Auvergne avec des cartes de présence probable de chaque espèce.

Document à télécharger en cliquant sur ce lien !

posté par François Guelin
 
mercredi 10 mai 2017
Oiseaux
LE COIN DES BRANCHES : synthèse d'avril 2017 (n° 173)

Les conditions climatiques de ce mois ont été assez correctes, malgré deux petites périodes froides et une pluvieuse. Plus de 54 000 données ont été reçues pour 206 espèces sauvages. Beaucoup d’arrivées encore : 18 espèces nicheuses et 18 nouvelles de passage.

Deux espèces ont été vues pour la première fois : une Sarcelle à ailes vertes et une Fauvette sarde. Des visiteurs très rares ont été notés : un Gypaète barbu non marqué, une Alouette calandrelle, des Bergeronnettes printanières de presque tous les pays, une Rousserolle turdoïde, une Fauvette passerinette.

Mais quelques espèces n’ont pas encore été notées : Engoulevent, Gobe-mouche gris et Pie-grièche écorcheur, les éclaireurs étant peut-être déjà sur place !

 

 

Tadorne de Belon :

Un le 26 avril à Lurcy-Lévis-03 (A. Trompat), c’est tout !

 

Sarcelle à ailes vertes :

Un mâle : visiteur exceptionnel, vu du 27 mars au 9 avril à Rentières-63 (sous réserve d’homologation). Cette espèce, nord-américaine est aussi exceptionnelle en France.

 

Nette rousse : 34 données,

Bien présente dans le 63 et 43. Une donnée dans l’Allier.

 

Grèbe à cou noir : 4 données,

7 le 1 avril à l’écopole-63.

1 le 13 avril à Lurcy-Lévis-03. C’est peu !

 

Crabier chevelu :

1 le 22 avril à Dorat-63. Et 1 le 24 à l’écopole-63. Début d’un petit passage de printemps.

 

Héron pourpré : 34 données,

Vu sur 17 sites. Belle série de données au passage.

 

Cigogne noire : 22 données,

Série classique. Oiseaux de passage essentiellement.

 

Cigogne blanche : 87 données,

Passage encore conséquent, alors que des oiseaux couvent déjà dans l’Allier.

 

Bondrée apivore : 3 données,

Première le 27 avril à Châteauneuf-les-Bains-63 (G. Passavy).

 

Gypaète barbu :

Un visiteur exceptionnel, non marqué, dans le Sancy, les 12-13 avril (Th Leroy et al.).

 

Vautour fauve : 13 données,

Belle série dans le sud de l’Auvergne pour ce mois. Souvent un, 4 au max.

 

Vautour moine : 5 données,

Peu de données, mais jamais autant en avril !

 

Busard des roseaux : 68 données,

Passage très étalé. Oiseaux très dispersés.

 

Busard cendré : 173 données,

Premier le 12 avril. Majorité en Limage.

 

Aigle royal : 11 données,

Belle série dans le sud de l’Auvergne.

 

Aigle botté : 63 données,

Le premier était du 27 mars.

 

Balbuzard pêcheur : 92 données,

Très dispersés. Pic début avril. Belle série, mais dans la moyenne.

 

Faucon kobez : 3 données,

Premier le 22 avril.

 

Faucon émerillon : 11 données,

Encore un le 25 avril, en Limagne (C. Rollant).

 

Faucon hobereau : 43 données,

1 le 3 avril, mais présence à partir du 14 avril. Très dispersés.

 

Marouette ponctuée : 6 données,

2 sites avec chanteurs, c’est tout !

 

Grue cendrée : 11 données,

Encore un vol de 30 le 1 avril, puis des isolées (1 à 3) sur 8 sites.

 

Echasse blanche : 10 données,

Sur 5 sites. 1 à 3 individus par site. C’est peu, mais très variable d’une année à l’autre.

 

Grand Gravelot :

1 le 25 avril à Espalem-43 (R. Riols).

 

Pluvier guignard :

2 le 17 avril dans les monts du Cantal. Très rare au printemps.

 

Bécasseau variable : 4 données,

Sur 3 sites. Rare à cette époque.

 

Combattant varié : 19 données,

Sur 8 sites, avec 1 à 5 individus selon les sites. Passage très étalé. Année « classique »

 

Bécassine sourde : 7 données,

Belle série. Le passage se termine en avril.

 

Courlis corlieu :

8 individus sur 3 sites, c’est peu !

 

Chevalier arlequin :

- 2 le 10 avril dans la RN du Val d’Allier,

-1 du 18 au 22 avril à l’écopole-63.

 

Mouette mélanocéphale :

Une le 27 avril à Courpière-63 (S. Heinerich).

 

Mouette pygmée : 11 données,

Quelques-unes en Haute –Loire (3-4). Sinon beau passage à l’écopole-63 entre le 13 et le 27 avril, plus de 40. Passent normalement en avril-mai.

 

Goéland brun :

1 le 22 avril à Montaigut le blanc-63 (Th. Brugerolle).

 

Sterne pierregarin : 160 données,

Belle série. Premières le 28 mars.

 

Sterne naine :

2 le 25 avril à Moulins (S. Lovaty).

 

Guifette moustac : 12 données,

Première le 16 avril. 1 à 2 individus sur 4 sites. Dispersées. Passage classique en avril-mai.

 

Guifette noire : 5 données,

2 individus (2 sites). Début du passage.

 

Tourterelle des bois : 76 données,

Première le 14 avril, puis belle série de données.

 

Petit-duc scops : 33 données,

Surtout au Sud de Clermont-Ferrand, mais quelques données en Haute-Loire. Premier le 31 mars.

 

Chouette de Tengmalm : 135 données,

Pour 59 oiseaux. Record d’écoute pour ce mois. Surtout dans le Livradois.

 

Hibou des marais :

2 oiseaux, 2 sites. C’est tout !

 

Martinet noir : 24 données,

Premier le 14 avril (R. Riols). Un peu de retard, surtout par rapport à 2012.

 

Martinet à ventre blanc : 45 données,

Haute-Loire et sud de Clermont-Ferrand. Série moyenne.

 

Guêpier d’Europe : 4 données,

Premier le 16 avril dans l’Allier (J. May). En retard aussi.

 

Alouette calandrelle :

Une le 28 avril à Roffiac-15 (PJ Dubois). 16 ème donnée en Auvergne.

 

Hirondelle de fenêtre : 235 données,

Quelques individus en mars. Puis montée en puissance habituelle.

 

Pipit rousseline : 11 données,

Dispersés sur 9 sites. Belle série.

 

Pipit à gorge rousse : 5 données,

4 à 6 oiseaux dans le Cantal. C’est peu, mais classique. Il y a maintenant 87 données dans la base  Faune-Auvergne.

 

Bergeronnette printanière : Plus de 560 données,

Belle série de sous-espèces : 10 nordiques (thunbergi), 2 d’Italie (cinereocapilla), 24 Centratlantique (flava x iberiae), 11 flavéoles (flavissima), 3 méridionales (iberiae x cinereocapilla), 2 de la Manche (flava x flavissima). Bravo aux observateurs attentifs !

 

Accenteur alpin : 7 données,

Belle série pour une espèce devenue très rare. Sud de la Haute-Loire et Sancy.

 

Rossignol philomèle : 684 données,

Premier le 28 mars, puis série impressionnante de données, mais plutôt classique.

 

Gorge-bleue à miroir :

1 le 17 avril dans le Cantal (passage). C’est tout !

 

Rouge-queue à front blanc : 325 données,

Belle série, mais compte-tenu de la pression d’observation, plutôt en légère baisse. A suivre.

 

Tarier des prés : 185 données,

Belle série, pour une espèce en déclin, mais probablement beaucoup au passage.

 

Merle à plastron : plus de 150 données,

Superbe série, grâce à l’appel à suivi et un temps correct. Déjà plus de 75 données avec un indice de nidification (indice 3 ou plus). 17 données de nordiques, classique !

 

Locustelle tachetée : 21 données,

Première le 3 avril dans l’Allier (Ch. Rivoal). Peu de données, mais l’espèce est malheureusement en déclin dans notre région.

 

Phragmite des joncs : 5 données,

C’est peu !

 

Rousserolle effarvate : 42 données,

Première le 15 avril à Gerzat-63, puis série très correcte.

 

Rousserolle turdoïde :

Une fin avril en Haute-Loire. C’est maintenant exceptionnel !

 

Hypolaïs polyglotte : 41 données,

Premières le 15 avril (JP Dulphy, Th. Leroy), puis série de données moyenne.

 

Fauvette sarde :

Sous réserve d’homologation nationale : un oiseau le 11 avril dans le Cantal (Y. Blat). Ce serait la première observation de cette espèce en Auvergne.

 

Fauvette passerinette :

Une le 23 avril à Veyre-Monton-63 (Th. Brugerolle), troisième observation en Auvergne.

 

Fauvette babillarde : 29 données,

Première le 7 avril. Belle série dans le nord de l’Allier.

 

Fauvette des jardins : 62 données,

Première le 4 avril à Varennes sur Allier-03. Rare dans le Cantal et la Haute-Loire.

 

Pouillot de Bonelli : 69 données,

Premier le 26 mars, précoce, puis à partir du 8 avril.

 

Pouillot siffleur : 54 données,

Premier le 3 avril à la Roche-noire (A. Crégu). Assez dispersés.

 

Gobe-mouche noir : 25 données,

Premier le 28 mars. Peu de données, mais ce passage est classiquement peu fourni.

 

Tichodrome échelette : 2 données,

Dernier le 9 avril en Haute-Loire (S. Bara)

 

Loriot d’Europe : 107 données,

Premier, précoce, le 9 avril dans l’Allier. Puis belle série de données.

 

Pie-grièche à tête rousse : 4 données,

C’est peu. Première le 25 avril au Brethon-03 (A. Trompat).

 

Cassenoix moucheté :

Un aux Estables-43 le 10 avril.

 

Niverolle alpine :

Une le 29 avril, tardive, dans le Sancy (F. Orgeret), à soumettre au CHA.

 

Pinson du nord : 3 données,

Denier le 9 avril (M. Clément).

 

Venturon montagnard : 7 données,

Série moyenne. Tous en Haute-Loire.

 

Bruant ortolan : 15 données,

Belle série. Premier le 18 avril au Broc (Th. Delsinne).

Surtout des oiseaux de passage

 

Le 6 mai 2017

J.P. Dulphy

posté par Pierre Tourret
 
mardi 9 mai 2017
Papillons de jour
Le Filet garni d'avril

Un mois d'avril exceptionnellement ensoleillé, des observations de papillons à gogo à retrouver synthétisées dans le Filet garni n°8. Bonne lecture.

posté par Romain Riols
 
lundi 1 mai 2017
Oiseaux
Appel à participation pour une prospection collective du merle à plastron dans les Monts du Forez

Dans le cadre de l’enquête merle à plastron une sortie collective de prospection est prévue le vendredi 16 juin et le samedi 17 juin 2017 dans les Monts du Forez. Jean-Claude Corbel du parc naturel régional Livradois-Forez propose de chercher un hébergement pour la nuit du vendredi au samedi pour ceux qui seraient disponibles les deux jours. Afin de préparer cette sortie, il est demandé aux ornithologues intéressés de se signaler, en indiquant leur nom et leur disponibilité (1 jour et lequel ou deux jours) à l’adresse mel suivante :

alex.clamens@ac-clermont.fr

Vu l’étendu des lieux à parcourir il faudrait être le plus nombreux possible.

Les secteurs à parcourir seront décidés début juin en fonction des sites qui auront été prospectés d’ici là.

Merci d’avance pour votre participation.

 

Alex Clamens

Photo: P.Nicolas

posté par François Guelin
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 447

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Auvergne – contact : faune-auvergne(arrobase)orange.fr
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017